Publicité

15 avril 2021 - 06:00

Sécurité civile

Une vingtaine de pompier en formation désincarcération

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Voir la galerie de photos

En vue de l’acquisition des pinces de désincarcération, les pompiers du Service des incendies de Saint-Polycarpe ont entamé une série de formation qui s’étendra jusqu’à la mi-mai.

Donnée par l’instructeur, Sébastien Joubarne, la formation d’une durée de 30 heures comprend un volet théorique ainsi qu’un volet pratique. « Ils sont une vingtaine de pompiers, en groupe de six ou huit à participer à la formation. Il est important de dire qu’ils ne sont pas tous du Service des incendies de Saint-Polycarpe, certains sont de Saint-Clet et d’autres de Rivière-Beaudette. Puisque ces deux derniers services sont équipés de pinces de désincarcération et que certains membres des brigades n’avaient pas la formation, nous avons décidé de jumeler tout le monde », explique le formateur, Sébastien Joubarne.

Ainsi, en équipe de deux, dans le plus grand respect des mesures sanitaires, chaque participant a la chance de se pratiquer et de se familiariser avec l’outil. « Au terme de la formation, ils devront passer un examen dont les résultats seront connus un mois plus tard », conclut le formateur.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.