Publicité

22 février 2021 - 05:00

À vos tentes, vos roulottes et vos VR!

Un autre été record à venir dans les campings de la région

Benjamin  Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

L’engouement pour les activités extérieures ne fait pas exception aux campings cette année. Les propriétaires sont inondés sous les appels. 

« Depuis le mois de janvier qu’on reçoit des téléphones », déclare Ginette Liboiron du Camping St-Emmanuel à Coteau-du-Lac. Toutefois, les clients doivent s’armer de patience, car les réservations ne commencent qu’à la fin mars à cet endroit. 

Cet engouement est aussi perceptible dans d’autres secteurs de Vaudreuil-Soulanges. Au camping Choisy, à Rigaud, les réservations ont déjà atteint le quart du total pour l’année 2020, et ce en plein mois de février. Selon la directrice, Josée St-Denis, elles sont jusqu’à 2,5 fois plus élevées par rapport aux mêmes dates l’année passée. 

Il faut néanmoins se rappeler que la pandémie de COVID-19 n’était même pas sous le radar de bien des Québécois en février dernier et que nul ne se serait douté de la tournure des évènements. C’est un véritable essor vers les activités d’ici qui a été observé. 

Contrairement à 2020, les gens ont véritablement la chance de se préparer. « Il y a beaucoup de monde qui se sont fait prendre, qui ne pouvait pas camper parce que c’était plein [l’été dernier]. Les gens se prennent de bonne heure cette année pour pas que cela ne se reproduise », indique-t-elle. Mme St-Denis rappelle que le confinement avait fait retarder l’ouverture de la saison d’un mois l’année précédente.

Popularité des saisonniers 

Le camping Choisy dénombre 429 places dont 58 annuels, 275 saisonniers et 97 voyageurs. Bien que plusieurs aiment voyager autour du Québec, plusieurs préfèreront opter pour un espace pas très loin de chez soi. 

C’est ce que dénote la direction du camping Trans-Canadien à quelques lieues de Choisy. « Cette année, ça se prend d’avance. Habituellement, je loue en août et en mai et là j’ai loué tout l’hiver », précise-t-on par téléphone.

Celle-ci organise des visites des terrains, mais ceux-ci sont recouverts de neige. Elle doit donc expliquer aux clients que leur espace est entre deux poteaux. « On est bien content, c’est de l’ouvrage pendant l’hiver, mais ça reste une bonne nouvelle pour nous, c’est fantastique », souligne-t-on.

L’emplacement compte 325 saisonniers et seulement 12 espaces voyageurs. Malgré le peu de places disponibles, plusieurs fins de semaine affichent déjà complet pour les espaces voyageurs. On parle surtout de la Fête nationale et de la Fête du Canada qui sont toujours une période très occupée pour les terrains de camping. 

La situation est aussi similaire chez Choisy avec des réservations de groupe de deux à quatre terrains. Mme St-Denis soutient néanmoins que les consignes sanitaires comme rester sur son propre espace devront probablement être encore respectées.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.