Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Avec ou sans subvention

Complexe aquatique: L’Île-Perrot va de l’avant

durée 09h26
2 février 2021
1ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Jessica Brisson
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

La Ville de L’Île-Perrot va de l’avant avec son projet de construction du nouveau complexe aquatique extérieur, et ce, malgré une réponse négative pour la demande de subvention au programme d’aide financière des gouvernements du Québec et du Canada dans le cadre Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS – EBI).

Rappelons que la Ville avait déposé une demande d’aide financière d’un peu plus de 1,9 million de dollars dans le cadre du programme PAFIRS en février 2020. Le projet devrait voir le jour à l’été 2022, au parc Michel-Martin. D’ailleurs, l’administration municipale ira en appel d’offres au cours des prochaines semaines afin de concrétiser ce projet.

« Nous savions que l’enveloppe de 294 millions de dollars du PAFIRS était insuffisante pour combler les quelques 1,5 milliard de dollars en projets déposés partout au Québec. Toutefois, nous avions bon espoir de nous qualifier puisque nous respections les critères du programme et qu’il s’agit d’un superbe projet. Nous sommes très déçus d’essuyer un refus; mais nous étions prêts à toute éventualité », mentionne le maire de la Ville de L’Île-Perrot, monsieur Pierre Séguin.

Malgré tout, la ville persiste et signe;  « un complexe aquatique extérieur accessible à tous et à toutes est essentiel. Notre population mérite des infrastructures adaptées à ses besoins et aux normes actuelles », laisse savoir le maire.

Concrètement, les installations actuelles situées sur la 3e avenue, près du boulevard Perrot, ont largement dépassé leur durée de vie utile, ne répondent plus aux besoins de la population et doivent donc être remplacées.

Un investissement majeur

Ainsi, le conseil et l’administration municipale iront de l’avant avec cet important projet et une portion, soit 850 000$, de la taxe d’accise remise dans le cadre du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ) pourra être appliquée au financement dont le règlement d’emprunt est d’un peu plus de 3,6 millions de dollars.

Selon les informations disponibles sur le site Internet de la Ville, en utilisant la TECQ, le montant serait de 29 $ par année par résidence.  La Ville tient tout de même à préciser que ce montant est à titre indicatif uniquement et que les coûts, par résidence, pourraient être inférieurs, mais pas supérieurs.

Que comprendra le futur complexe aquatique ?

Le complexe aquatique comprendra plusieurs éléments dont:

  • Une piscine semi-olympique (25 mètres) ;
  • Six couloirs d’entraînement ;
  • Une entrée de type plage facilitant l’accès à l’eau ;
  • Des jeux d’eau ;
  • Une glissade ;
  • Un espace BBQ ;
  • Un bâtiment de services comprenant des toilettes, des vestiaires, un toit vert et une terrasse qu’il sera possible de louer pour des événements ;
  • Des bureaux municipaux.

Avec ce projet, l’administration municipal souhaite réponde donc à un besoin d’équipements sportifs sécuritaires, accessibles et favorisera la santé des jeunes et des moins jeunes de la ville.

À lire également 

Québec dit non à un aréna sur l'île Perrot

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • N
    Nathalie
    temps Il y a 1 an et 6 mois
    Cool Vraiment Bon Projet ! Ça me motive à explorer plus ma municipalité et à faire plus de sport peu importe la saison même si Je ne suis pas propriétaire. De plus, La natation est un des meilleur sport à pratiquer et la population, à se coût acceptable...L'aprécierais sûrement grandement. Merci de continuer se Projet Malgré les refus de subventions...

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Hydro-Québec au cœur d'importants travaux dès ce vendredi à Saint-Lazare

La Société d'État Hydro-Québec annonce la tenue d’importants travaux au cœur de Saint-Lazare aux fins de convertir, à l’électricité, la station de surpression de l’entreprise TC Énergie située aux Cèdres. Cela permettra notamment d’éliminer 48 000 tonnes de GES par année dans la MRC de Vaudreuil‑Soulanges. Pour ce faire, la station à Les Cèdres ...

Mise en garde pour les citoyens de Pincourt en lien avec du colportage non autorisé

La Ville de Pincourt invite ses citoyens à la prudence et à la vigilance en raison de la présence de colporteurs non autorisés sur son territoire.  Depuis quelques semaines, des individus se présentent aux portes des citoyens en s'identifiant comme des représentants d'une entreprise d'économie énergétique. Ils demandent à inspecter le grenier et ...

durée Hier 11h00

Plus de 288 000 patients sont maintenant inscrits à un groupe de médecins au Québec

La nouvelle stratégie du gouvernement du Québec, en partenariat avec la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ), pour donner aux Québécois un accès plus facile aux médecins de famille semble porter ses fruits. En deux mois, 288 709 Québécois de plus se sont inscrits à un groupe de médecins, une initiative qui doit à terme ...