Publicité

2 juillet 2020 - 15:00 | Mis à jour : 15:08

Depuis le 1er juillet dernier

Plus d'heures de service en soutien à domicile pour les enfants majeurs lourdement handicapés

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Toutes les réactions 1

C’est ce mercredi, le 1er juillet, qu’entrait en vigueur la hausse des heures de service de soutien à domicile pour les parents d’un enfant majeur lourdement handicapé admissible. C’est ce qu’a annoncé le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant. 

Cette mesure vise à mieux répondre aux besoins de certains parents vivant sous le même toit que leur enfant majeur lourdement handicapé en offrant aux familles admissibles un nombre minimal de 20,5 heures de services de soutien à domicile par semaine dans le cadre de l’AD/CES (allocation directe/chèque emploi-service). 

L’actualisation de cette hausse des heures de services de SAC implique également un élargissement des principes d’utilisation de l’AD/CES qui permettra d’offrir à ces parents la possibilité d’être eux-mêmes engagés et rémunérés pour dispenser certains services. Les parents ne pourront toutefois pas être engagés pour les heures de services prévues pour du répit. 

Par ailleurs, les familles admissibles à cette hausse de services pourront également faire le choix d’engager un travailleur de gré à gré pour dispenser certains services de SAD requis pour répondre aux besoins de leur enfant majeur lourdement handicapé. 

Étant elle-même une maman d’une enfant handicapée, la députée Marilyne Picard se réjouit de cette annonce. « Depuis la naissance de ma fille Dylane, j’avais un grand objectif : mieux supporter financièrement les parents d’enfants et adultes lourdement handicapés. En 15 mois comme maman militante, nous avons réussi à obtenir un programme pour les enfants mineurs lourdement handicapés (environ 2000 enfants). Après six mois comme députée, nous avons mis en place un nouveau palier au programme existant permettant ainsi à 4000 enfants supplémentaires d’avoir accès à un soutien financier bonifié de 7 000 $ par année. Aujourd’hui, un autre grand pas est franchi. Après 20 mois au pouvoir, notre grand engagement est réalisé ! Les enfants majeurs lourdement handicapés ont maintenant accès à un soutien financier. Une avancée historique pour tous les proches aidants qui travaillent jour et nuit pour leur enfant. Cette reconnaissance est bien méritée. Je suis très fière d’avoir contribué à cet avancement positif pour toute la société québécoise », indique-t-elle. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Le Gouvernement a tenu sa promesse et Marilyne Picard députée de Soulanges a travaillé très fort pour tous ceux et celles qui ont des enfants lourdement handicapés au Québec. Tous seront fières des résultats du travail de Mme Marilyne Picard députée de Soulanges.

    Guy - 2020-07-03 10:39