Publicité
11 février 2020 - 12:57 | Mis à jour : 13:39

Une pétition symbolique

Complexe sportif sur l'Île-Perrot : « Un projet de la sorte peut être que bénéfique pour l’ensemble de la population »

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Toutes les réactions 1

Si plusieurs citoyens, notamment du côté de Terrasse-Vaudreuil, s’opposent au projet de construction d’un complexe sportif de deux glaces sur le territoire de L’Île-Perrot, nombreux sont ceux qui y voient que du positif pour la région.

Rappelons qu’en début d’année, les quatre villes formant L’Île-Perrot ont annoncé qu’elles déposeront conjointement, une demande de subvention dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS), du gouvernement du Québec, pour la construction d’un aréna de deux glaces.

« Un projet de la sorte peut être que bénéfique pour l’ensemble de la population », lance d’entrée de jeu Annie St-Jacques, résidente de Terrasse-Vaudreuil et mère d’un étudiant-athlète au programme hockey du Chêne-Bleu.

« Le programme sports-études rapporte plusieurs centaines de milliers de dollars annuellement. Une grande partie de ce montant sert à payer différentes installations, par exemple du temps de glace pour le hockey ou le patinage artistique. Avec nos propres installations, nous n’aurions plus besoin de payer ces frais. L’argent économisé pourrait facilement être réinvesti dans le nouveau complexe. Économiquement parlant, c’est bénéfique pour tout le monde », poursuit la mère de famille.

Toujours selon Mme St-Jacques, le projet d’aréna pourrait avoir de nombreux avantages financiers pour les citoyens et les utilisateurs. « Les subventions offertes par la municipalité de Terrasse-Vaudreuil pour les enfants ne sont pas égales pour tous les sports. Il faut aussi savoir que les jeunes qui sont au programme sport-études n’ont pas droit auxdites subventions. Avoir un aréna sur le territoire de L’Île-Perrot pourrait permettre aux parents d’économiser, mais surtout de faire profiter leurs enfants d’installations sportives de qualité. »

Une pétition symbolique

L’instigateur de la pétition en faveur du projet qui circule actuellement sur les réseaux sociaux, Frédéric Farmer, salue l’engagement des villes de L’Île-Perrot, Pincourt, Notre-Dame-de-l’Île-Perrot et Terrasse-Vaudreuil.

« J’ai lancé ma pétition en réponse à la première qui est en désaccord avec le projet. Nous sommes encore bien loin de la première pelletée de terre. Ceci étant dit, nous avons besoin d’un projet de la sorte sur L’Île-Perrot », souligne le résident de Terrasse-Vaudreuil et père d’un garçon au programme sport-études au Chêne-Bleu.

D’ailleurs la pétition lancée par M. Farmer compte à ce jour plus d’une centaine de signatures, dont plusieurs de la France. « Quand j’ai publié la pétition, j’ai sollicité les gens de mon entourage, ma famille, mes amis et oui des gens de la France appuient notre projet. Ce sont des personnes que nous avons connues à travers divers événements sportifs et qui m’appuient dans ma démarche », ajoute M. Farmer.

Créer un sentiment d’appartenance et faire rouler l’économie

En entrevue avec Néomédia, Mme St-Jacques soulignait également: « Pour les étudiants et les membres des clubs de hockey de l’Île, avoir un endroit bien à eux pour pratiquer leur sport augmenterait certainement leur sentiment d’appartenance. Si nos clubs veulent évoluer et grandir, il leur faut un endroit bien à eux. »

Annie St-Jacques voit également dans le projet une opportunité d’emploi pour les gens de L’Île-Perrot. « Évidemment, ça prend des gens pour faire rouler un aréna. Des étudiants et même des aînés pourraient y travailler. Cela ferait rouler l’économie locale. Les commerces autour en profiteraient aussi. »

Elle conclut:  « J’invite les gens qui sont contre le projet à se rendre à l’aréna de Vaudreuil-Dorion les jours de match. Il faut vivre l’énergie des lieux pour comprendre à quel point pour ces jeunes, un établissement sportif, est une seconde maison. »

La municipalité de Terrasse-Vaudreuil tiendra une séance du conseil municipal ce mardi 11 février. Les citoyens sont invités à s’y rendre afin de discuter du projet.

À lire également

Les quatre villes de l’Île-Perrot s’unissent pour la construction d’un complexe sportif de deux glaces

Complexe sportif sur l'Île-Perrot : Des résidents de Terrasse-Vaudreuil disent non

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Nos jeunes ont gagné un tournoi hockey en novembre passer nous avons nul part ou afficher leurs banderoles et trophées.
    Pour le liens d’appartenance je dit oui au projet!!!

    Levesque - 2020-02-13 01:43