Publicité
9 janvier 2020 - 13:30 | Mis à jour : 15:26

Selon une récente étude menée par l’Observatoire Grand Montréal

L'étalement urbain : une réalité plus présente qu'on le pense dans Vaudreuil-Soulanges

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Toutes les réactions 1

Ce n’est plus un secret pour personne, les villes et municipalités à l’extérieur de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) sont de plus en plus peuplées ce qui a pour effet d’encourager l’étalement urbain et la congestion routière dans plusieurs régions, dont Vaudreuil-Soulanges. 

Selon une récente étude menée par l’Observatoire Grand Montréal, l’étalement urbain au pourtour de la CMM s’est grandement intensifié au cours des dernières années et tout porte à croire que la situation n’est pas sur le point de s’essouffler. En d’autres mots, les gens quittent les grands centres pour s’installer en campagne où les maisons sont généralement plus abordables, mais voyagent quotidiennement vers Montréal pour y travailler. 

Les données recueillies par l’Observatoire Grand Montréal confirment en effet que le navettage en provenance des pourtours de la CMM, donc des villes dites hors CMM, est en hausse, alors que 100 000 navetteurs provenant des municipalités limitrophes du Grand Montréal le territoire métropolitain chaque jour. De ce 100 000, on estime à 40 000 ceux qui viennent de Vaudreuil-Soulanges. Rappelons que sur les 23 municipalités qui composent Vaudreuil-Soulanges, seulement que 11 d’entre elles font partie de la CMM. 

Autre fait intéressant rapporté par l’étude, parmi les 12 villes de la MRC non incluse dans la CMM soit pratiquement l’ensemble de Soulanges à l’exception de Les Cèdres, Saint-Lazare et Pointe-des-Cascades, c’est la Municipalité de Saint-Clet qui connait la plus forte proportion de la population qui navette tous les jours vers Montréal pour se rendre au travail avec 54,1%. Vient au deuxième rang, Très-Saint-Rédempteur avec 49,1%, Coteau-du-Lac avec 47,2% et finalement Rigaud avec 45,5%. 

Corrélation entre étalement urbain et congestion routière

Si de plus en plus de gens recherchent la quiétude de la campagne quand vient le temps d’acheter une maison, cette passion pour les grands espaces n’est pas sans conséquences pour l’environnement. En effet, des quelque 40 000 personnes qui quittent chaque jour Vaudreuil-Soulanges pour se rendre au travail, plus de 90% utilisent la voiture pour s’y rendre. Qui dit voitures, dit congestion, dit aussi émission de gaz à effet de serre et réchauffement climatique. Plus les gens s’éloignent des grands centres, plus la voiture devient nécessaire donc plus de véhicules sur les routes donc plus de trafic. 

Toujours selon les données de l’Observatoire Grand Montréal, le secteur hors CMM de Vaudreuil-Soulanges se classe au quatrième rang des MRC périmétropolitaines qui voit sa population augmenter année après année. C’est donc dire que la situation sur le réseau routier de Vaudreuil-Soulanges n’est pas près de s’améliorer. 

Quoiqu’il est soit, le concept de l’étalement urbain tel que le connait présentement la région, mais aussi l’ensemble du Québec, mérite grandement qu’on s’y attarde, ne serait-ce que pour des questions environnementales. 

Et vous, êtes-vous prêts à vous éloigner de votre lieu de travail même si cela vous occasionne beaucoup plus de temps en voiture?

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Empiller le monde comme des rats en cages sur l'Ile de Montréal: Voulons-nous vraiment vivre comme cela? Construire des édifices ciment entouré asphalte: Est-ce vraiment mieux qu'une maison entourée d'arbres pour créer un canopé vert? Le voyagement? Laissons développer dans les régions leurs industries pour que le monde travail près de leurs résidences. Nous perdons des espaces verts? Sérieusement, regarder une carte qui montre le Québec complet avec combien d'actuel urbanisation et dites moi qu'il n'y a plus d'espace vert. Le CMM cherche maintenant a aller chercher l'argent des quelques municipalités non incluses pour sortir Montréal de ses problèmes financier.

    Économie - 2020-01-14 09:43