Nous joindre
X
Rechercher
Publicité
Présenté par

Johanne Prévost de Saint-Lazare réagit à la fermeture du CPO de l'hôpital Sacré-Coeur.

« Dans les dernières années, la cause du don d'organes avait fait de grands pas au Québec. Là, on recule. »

durée 06h00
17 octobre 2019
Jessica Brisson
durée

Temps de lecture   :  

4 minutes

Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

En cette Journée mondiale du don d'organes, Johanne Prévost, lance un cri du coeur au gouvernement, mais également à l'ensemble des Québécois : « s'il vous plait, n'arrêtez pas de signer votre carte de don d'organes. »

Greffée cardiaque depuis maintenant cinq ans, la résidente de Saint-Lazare ne peut s'expliquer la décision prise par le gouvernement de François Legault de fermer le centre de prélèvement d'organes (CPO) de l'hôpital du Sacré-Cœur de Montréal. « C'est une décision totalement inacceptable. Dans les dernières années, la cause du don d'organes avait fait de grands pas au Québec. Là, on recule. C'est littéralement une catastrophe. »

À lire également

Johanne Prévost: renaître à l’arrivée de son premier petit-fils

Rappelons que le vendredi 11 octobre 2019, sans faire de grandes vagues, la ministre de la Santé, Mme Danielle McCann, a pris la décision de fermer le CPO de l'hôpital de Sacré-Coeur. C'est seulement le 15 octobre, que le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) s'est expliqué via un communiqué dans lequel il est possible d'y lire :

Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) rappelle qu’il souhaite que le Centre de prélèvement des organes (CPO) de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal poursuive ses activités. Le MSSS tient à préciser qu’il lui a même accordé un financement récurrent de plus de 1,4 M$ il y a quelques mois pour couvrir l’ensemble des coûts hospitaliers découlant des activités du CPO.

Les autorités du MSSS se disent surprises de la décision unilatérale ayant mené à la fermeture vendredi dernier du CPO en raison d’enjeux de rémunération médicale. Elles réitèrent qu’elles sont prêtes à continuer les discussions, de manière concertée, en vue de trouver des solutions porteuses et équitables afin de poursuivre les activités du CPO.

Le CPO de l'hôpital Sacré-Coeur a été implanté en 2013 avec l'objectif de sauver plus de vies en favorisant l'accès aux lits de soins intensifs et du bloc opératoire en plus d'assurer la présence permanente d'une équipe dédiée au prélèvement de dons d'organes.

Près de 1 000 prélèvements y ont été effectués depuis son ouverture. « 40% des greffes du Québec se font au CPO de l'hôpital Sacré-Coeur. Moi, être en entente d'un don d'organes aujourd'hui, je serai bien plus que décourager. Je perdrais tout simplement espoir. »

Mme Picard ? M. Legault ?

Depuis l'annonce de la fermeture, Johanne Prévost tente désespérément de trouver des réponses, de comprendre. Via une lettre dont Néomédia a eu copie, la lazaroise a interpellé la députée de Soulanges Mme Maryline Picard et le premier ministre du Québec, M. François Legault.

J’aimerais savoir ce que votre gouvernement a l’intention de faire concernant la Fermeture du centre de prélèvements de dons d'organes à l’hôpital Sacré-Coeur?

Étant une greffeée cardiaque depuis bientôt 5 ans c’est pour moi, pour toutes les personnes ayant reçu une greffe, et surtout pour tous les patients en attente, une totale incompréhension. Est-ce que la vie des gens a si peu d’importance face aux dollars demandé par les équipes de Sacré-Coeur? Sont-ils au-dessus de tous les autres centres de prélèvements? Croyez-vous juste et équitable que les autres centres soient plus impliqués humainement que Sacré-Coeur? Est-ce que votre gouvernement va se laisser dicter sa conduite par un groupe de médecins avides d’argent au détriment de la vie, de la survie, de la renaissance des patients en attente? C’est tout à fait inacceptable.

Une grande partie de la population québécoise est en faveur que votre gouvernement régisse une nouvelle loi afin que le don d'organes soit automatique lors de notre décès alors , malheureusement, si votre gouvernement ne règle pas cette situation le plus rapidement possible je crois que vous commettriez une grave erreur...

N’est-il pas vrai que la principale tâche d’un médecin est de sauver des vies? C’est à réfléchir.

Or ni madame Prévost ni l'équipe de Néomédia Vaudreuil-Soulanges n'a été en mesure de discuter avec la députée.

Le don d'organes au Québec

  • Au 31 décembre 2018, 805 personnes étaient en attentes d'un don d'organes. À pareille date, 451 personnes avaient reçu un don;
  • En décembre 2018, le temps d'attente moyen pour une transplantation variait de 199 jours pour un foie à 231 jours pour un coeur;
  • Seulement 1,4% des personnes qui décèdent à l'hôpital sont susceptibles de devenir un donneur d'organes;
  • 40 % des greffes du Québec se font au CPO de l'hôpital Sacré-Coeur.

« Même si pour l'instant on semble faire un grand pas en arrière, la population doit continuer de signer leur carte de don d'organes. C'est primordial. Il faut montrer au gouvernement que pour nous, les québécois, c'est un enjeu d'une grande importance. Avoir besoin d'un nouveau coeur ou d'un nouvel organe peut arriver à n'importe qui, n'importe quand, j'en suis la preuve. Sans le don d'organes et sans le CPPO de l'hôpital Sacré-Coeur, je ne serais plus ici aujourd'hui », conclut Mme Prévost.

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Arianne Lajoie: passionnée du domaine de la construction et du travail manuel

Dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes qui se tient ce vendredi 8 mars, Néomédia a décidé de mettre en lumière des membres de la gent féminine qui se démarquent au quotidien. Que ce soit sur le plan personnel ou professionnel, ces femmes méritent d’être propulsées sous les projecteurs à l’aube de cette journée ...

Santé : La rougeole est de retour

Alors que plusieurs pays connaissent actuellement une hausse du nombre de cas de rougeole, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) lance un appel à la vigilance. Quelques cas de rougeole ont d'ailleurs été confirmés au cours des dernières semaines au Québec et ils n'étaient pas nécessairement liés à un retour de voyage. Dans un ...

Trois collectes de sang à venir dans Vaudreuil-Soulanges d'ici le 14 mars

L'organisme Héma-Québec sera de passage dans la région de Vaudreuil-Soulanges à quelques reprises au cours des prochaines semaines pour y tenir des collectes de sang. Les intéressés à y prendre part peuvent d'ores et déjà prendre rendez-vous pour faire un don.  Voici les collectes à venir:  Saint-Lazare:  Date: Lundi 11 mars de 13h à ...