Nous joindre
X
Rechercher
Publicité
Présenté par

Un projet et des valeurs qui s’inscrivent dans l’économie de partage et le développement durable

Bio-K+ s'investit dans L'Atelier Paysan de Vaudreuil-Dorion

Chargement du vidéo
durée 06h00
11 octobre 2019
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Jessica Brisson
email
Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

Voir la galerie de photos

L'équipe de L'Atelier Paysan de Vaudreuil-Dorion a procédé à la première récolte symbolique de ses radis, le jeudi 10 octobre, en compagnie de nombreux partenaires, mais également de la dragonne et PDG de Bio-K, Isabèle Chevalier.

À lire également
L'Atelier Paysan est officiellement lancé

Chaque année, Isabèle Chevalier et Bio-K+ investissent temps et argent pour une fondation ou une cause en lien avec leurs valeurs. Cette année le choix s’est arrêté sur le projet L’Atelier Paysan de Vaudreuil-Dorion. Ainsi, en août dernier, c'est plus de 130 employés de Bio-K qui ont participé à la construction de boîtes de jardin, à la plantation de semences et à l'aménagement de L'Atelier Paysan.

« Arriver sur les lieux avec une centaine d’employés et faire une différence concrète dans la vie des gens et la communauté, c’est notre but. Bien planifié, avec des ressources financières et une belle grosse gang motivée, c’est étonnant de voir ce qu’on peut accomplir, un geste à la fois », de dire Isabèle Chevalier de Bio-K+.

Un projet et des valeurs qui s’inscrivent dans l’économie de partage et le développement durable

L'Atelier Paysan a pour but de créer un espace d’apprentissage pour les jeunes adultes avec des handicaps, difficultés d’apprentissages ou en insertions sociales. L’objectif est de leur faire vivre une réelle expérience de production horticole tout en leur permettant de développer de nouvelles compétences favorisant leur entrée sur le marché du travail.

« L'atelier Paysan se veut un maraîcher inclusif pour une clientèle issue des organismes régionaux. Par l'entremise de tâches maraîchères, les apprentis jardiniers pourront développer des compétences professionnelles, des habiletés sociales qui leur procureront une meilleure employabilité. L'Atelier Paysan représente une occasion de participer activement à la communauté par la production d'aliment. », explique Katryne Delisle, initiatrice du projet. 

Des partenaires engagés pour la réussite du projet

Chaque partenaire impliqué dans L’Atelier Paysan apporte une contribution unique et complémentaire qui permet de faire naître ce projet collaboratif et communautaire.

« C’est un beau travail d’équipe et un privilège de pouvoir contribuer significativement à son coup d’envoi. Ce projet est porteur et ses bénéfices vont perdurer dans le temps », Isabèle Chevalier

Bio-K+ a donné le coup d’envoi et rendu le projet possible en investissant du temps et de l’argent. Sans compter les centaines d’employés mobilisés sur leur temps de travail. Il s’agit de nombreuses heures de coordination par une équipe dédiée pour faire voir le jour au projet. L’accès à l’eau et l’électricité sur le terrain, ainsi que les achats d’une majorité du matériel nécessaire et des semences sont assumés par Bio-K+. 

Le SDEM-SEMO Montérégie est le trait d’union entre les personnes handicapées désireuses de s’intégrer à un milieu de travail et les organisations à la recherche d’employés motivés, performants et prêts à mettre leurs compétences en action. Ils vont permettre à ces jeunes adultes de s’impliquer dans le projet et avoir l'opportunité de développer une large gamme d’habiletés. Il assure donc la gestion et l’administration de L’Atelier Paysan pour sa première année et aidera ensuite sa transformation vers une entreprise d’économie sociale (OSBL) dès la deuxième année avec l’aide de Katryn Delisle qui soutiendra par la suite le projet et s’assurera de sa pérennité et sa réussite.

La clientèle du SDEM-SEMO pourra intégrer le projet par l’entremise de plusieurs programmes de développement de compétences professionnelles et d’habiletés sociales en vue d’acquérir une meilleure employabilité.

Le jardin de la ferme urbaine a vu le jour sur le terrain de la famille Viaux (IGA Extra Famille Viau) qui le met gracieusement à la disposition du projet ; leur aide se traduit également en temps et équipements essentiels au maraîchage. Puis finalement, ils permettront aux jeunes adultes de vendre leur récolte dans leur marché IGA de Vaudreuil-Dorion. D'ailleurs, les premiers légumes seront en vente très prochainement à l'épicerie de Vaudreuil-Dorion.

Pour en savoir plus sur le projet ainsi que sur l'implication d'Isabèle Chevalier et son équipe de Bio-K+, nous vous invitons à visionner l'entrevue vidéo ci-dessus. Malgré le vent les deux femmes ont gentiment pris le temps de discuter avec l'équipe de Néomédia. 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Saison estivale: comment consommer de l'alcool de façon responsable?

À l'approche de la saison estivale et des bals de finissants, Néomédia a décidé de s'intéresser à un sujet d'actualité: la consommation d'alcool. Comment en prendre de façon responsable même si les occasions sont nombreuses de festoyer en famille ou entre amis? On en parle avec Geneviève Desautels, directrice générale de l'OBNL Éduc’alcool dont la ...

Claude DeBellefeuille accueille officiellement 37 nouveaux citoyens de Salaberry-Suroît

La députée de Salaberry-Suroît, Claude DeBellefeuille, en collaboration avec la Ville de Salaberry-de-Valleyfield, a organisé ce jeudi 20 juin sa quatrième cérémonie d'accueil des néo-Québécois au chalet Jean-H. Besner du parc Delpha-Sauvé.  « Quel bonheur d'accueillir chaleureusement celles et ceux qui ont décidé de s'établir ici dans la ...

Centraide Sud-Ouest investira plus de 540 000 $ dans la communauté

Centraide Sud-Ouest du Québec annonce aujourd’hui qu’un investissement social de plus de 540 000 $ sera réalisé cette année auprès des communautés des territoires de Vaudreuil-Soulanges Beauharnois-Salaberry et le Haut-Saint-Laurent. Ce montant servira à soutenir 25 organismes, deux initiatives ainsi qu’une instance de concertation régionale en ...