Publicité

23 juillet 2019 - 07:00 | Mis à jour : 08:56

« J'ai toujours été à la recherche de nouveaux défis. Une occasion comme celle-ci, n'arrive pas souvent, alors je n'ai pas hésité une seconde à la saisir »

Gens de chez nous : Brigitte O'Driscoll est nommée mitrailleuse de bord de l’Armée canadienne

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Pompière au sein du Service des incendies de Hudson depuis 2017, Brigitte O'Driscoll a obtenu son insigne de mitrailleuse de bord de l’Aviation tactique, le 10 mai dernier. Elle devient ainsi la deuxième canadienne à être nommée mitrailleuse de bord de l’Armée canadienne.

Membre des Forces armées canadiennes depuis 2013,  la résidente de Hudson carbure à l'adrénaline. « J'ai toujours été à la recherche de nouveaux défis. Une occasion comme celle-ci, n'arrive pas souvent, alors je n'ai pas hésité une seconde à la saisir », souligne-t-elle en entrevue à Néomédia. 

C'est au terme d'une formation de plusieurs semaines que Brigitte O'Driscoll s'est vu recevoir son insigne. Au cours de cette formation, elle a été amenée entre autres, à se familiariser avec les différentes façons de faire, à manier l'arme en plus de prendre part à de nombreux vols tactiques.

La caporale-chef, réserviste du 438e Escadron tactique d’hélicoptères, basé à Saint-Hubert et du Royal Montreal Regiment (RMR), une unité de la Réserve de l’Armée canadienne établie à Montréal,  rêve de partir en mission. « C'est une chance immense de pouvoir voyager, de découvrir le monde tout en soutenant nos troupes au sol. J'espère sincèrement pouvoir partir en mission prochainement. »

Faire sa place

Ni rien ni personne ne peut arrêter Brigitte O'Driscoll d'atteindre ses buts. « Honnêtement, je n'ai pas ressenti d'aigreur venant de mes collègues masculins. Ils m'ont tous super bien accueillie et acceptée. » D'ailleurs, ceux qui la côtoient au quotidien vous le diront, la pompière n'a pas froid aux yeux. Tant sur les interventions à Hudson qu'en entraide, elle fait preuve d'une force redoutable qui ne laisse personne indifférent.

« J'encourage grandement les jeunes filles qui comme moi, sont habitées d'une énergie et d'une envie de dépassement, de s'enrôler dans l'armée. On y apprend à pousser nos limites, mais aussi à les connaître. »

 

Quand une mission se présentera, Brigitte O'Driscoll sera appelée, du haut des airs mitraillette à la main, à soutenir les troupes au sol, mais également à aider lors d'évacuation ou de transport à l'hôpital. D'ici là, elle poursuivra avec autant de passion d'assurer la sécurité de ses concitoyens en tant que pompière à Hudson. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.