Publicité

29 octobre 2017 - 08:00 | Mis à jour : 31 octobre 2017 - 09:54

Grand Défi Pierre Lavoie

L’école François-Perrot reçoit 2 500 $

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Pour une deuxième année consécutive, l’école François-Perrot de l'Île-Perrot a été choisie pour le Grand Défi Pierre Lavoie. Une équipe composée de cinq cyclistes de la région ont pédalé 1 000 kilomètres cet été afin d’amasser des fonds pour l’école primaire. La remise du chèque de 2 500$ a eu lieu en présence des 423 élèves de l’établissement scolaire, le jeudi 26 octobre.

Ces derniers étaient tous réunis au gymnase, avec le personnel de l’école pour apprendre la bonne nouvelle. « On voulait accueillir l’équipe Le Surcouf avec un petit quelque chose de spécial. Pour ce faire, on a entonné la chanson officielle de l’école tandis qu’une vingtaine d’élèves tenaient, à l’avant de la salle, des lettres formant les mots François-Perrot, 423 élèves vous disent merci! », raconte le professeur d’éducation physique Frédéric Renaud.

Favoriser les saines habitudes de vie

Questionnée par Néomédia Vaudreuil-Soulanges sur ce don, la directrice Lyne Proulx s’est dit très heureuse. « C’est une belle somme qui servira à l’achat de matériel permettant aux enfants de jouer dans la cour aux récréations comme des ballons et des cordes à danser. Bref, de l’équipement qui favorisera de saines habitudes de vie chez nos élèves en les faisant bouger. »

Pour sa part, Chantal Brunet, membre de l’équipe Le Surcouf, a confié qu’elle connaissait déjà l’école François-Perrot. « Je l’ai découverte il y a deux ans alors que j’étais membre du Club Richelieu. À l’époque, on encourageait le Club des dîneurs qui fournissait de la nourriture aux enfants défavorisés qui n’avait rien à manger sur l’heure du midi. Avec mes collègues Dominique Bonnot, Peter Popov, Daniel Boulet et Alain Saint-Onge (absent aujourd’hui), on voulait parrainer une école de la région. Le choix s’est fait naturellement », raconte Chantal Brunet, cinquième membre de l’équipe Le Surcouf.

Le quintette a confirmé qu’il pédalera de nouveau pour cette école en 2018. « Quand il fera froid, qu’il pleuvra et qu’il fera noir, nous penserons à vos sourires pour nous motiver à terminer le 1 000 km », a mentionné Mme Brunet aux élèves attentifs.

Persévérer

Elle les a aussi incités à persévérer dans la vie, mais aussi dans le sport. « Il ne faut pas vous décourager si ce n’est pas naturel pour vous de pratiquer un sport. Parfois, c’est simplement qu’il faut changer de discipline. Je vous incite à essayer autre chose et à trouver un prétexte pour bouger et à faire de même avec les gens autour de vous », a-t-elle indiqué.

Pour sa part, la propriétaire du restaurant Le Surcouf, situé à Sainte-Anne-de-Bellevue, Dominique Bonnot tenait à faire des remerciements. « Si nous pouvons remettre cet argent aujourd’hui, c’est que nous sommes aussi supportés. Merci à nos commanditaires Néomédia.com, Le Surcouf, Rebuts Soulanges, IGA Extra Rochette Vézina, Vinicolor, Ecodev, Groupe Salette, Remax Royal Jordan, SDL Animation, Phaneuf Design, Castelli, SFL Placement, Multisport, Infografilm, Brunet Paquin, Brigitte Brunet, Josianne Farand, Gendron Vélo, Skyfold, Pro Doc et Jean Coutu », conclut-elle. 

Rappelons qu’une somme de 2 700 $ a été remise plus tôt cette année à l’école François-Perrot. Cette dernière provenait directement de l’organisation du Défi Pierre Lavoie. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.