Publicité

12 octobre 2021 - 08:00

En vigueur dès vendredi

Québec va-t-il trop loin en suspendant le permis de travail des infirmières non vaccinées?

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

C'est ce vendredi 15 octobre que l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec suspendra le permis de ses membres qui ne sont pas adéquatement vaccinés.

La date butoir qu'avait annoncée le gouvernement du Québec approche. Si près de 5000 infirmières ne sont pas complètement vaccinées, un total de 2800 ne l’est aucunement. Le statut vaccinal de 5700 autres infirmières n'était toujours pas connu ce lundi. 

Celles-ci seront ainsi suspendues sans solde dès vendredi en fonction d'un décret gouvernemental si elles ne présentent pas de preuve de vaccination.

Même si elles pourraient être affectées à des tâches administratives ou de la télépratique, avec une pénurie de personnel qui frappe actuellement le réseau de la santé, plusieurs craignent un impact majeur sur l'offre de service. 

C'est entre autres le cas à l'Hôpital du Suroît à Salaberry-de-Valleyfield, qui éprouve des difficultés depuis plusieurs semaines. 

Québec devrait-il donc faire marche arrière? Répondez au sondage disponible ici

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.