Publicité

31 mars 2021 - 10:00

Améliorer sa posture en télétravail

Quand la pandémie crée des maux de dos

Plusieurs se sont retrouvés pris de court en mars dernier devant la nouvelle réalité du télétravail. Parfois installés de longues heures sur la table de la cuisine parce que le bureau est occupé, certains auront développé des problèmes liés à leur posture. 

« Une tête qui est penchée à 60 degrés par l’avant, c’est l’équivalent d’avoir 60 livres de pression au niveau du cou. C’est comme porter un enfant sur ses épaules », indique Mathieu Gareau, physiothérapeute à la clinique PhysioExtra qui devrait ouvrir deux succursales dans les prochains mois dans Vaudreuil-Dorion et Saint-Lazare.

La surcharge au niveau musculaire créée par l’orientation de la tête peut engendrer des douleurs importantes. M. Gareau ajoute qu’elles sont majoritairement sous la forme de raideur au niveau de la région cervicale, lombaire et dans le haut du thorax.  

Ainsi, le physiothérapeute remarque une hausse des demandes de consultation en lien avec des problèmes de posture depuis un an. « C’est surtout pour le cou », précise-t-il. 

Sédentarité 

Toutefois, pour Mathieu Gareau, le gros du problème réside surtout dans le fait de ne pas bouger suffisamment. « On a plus de preuves que c’est la sédentarité combinée avec une posture assise prolongée qui entraîne des douleurs », explique-t-il. 

Le manque d’activité physique contribue considérablement à ces maux, d’où l’importance de renforcer les muscles posturaux. L’activité physique est essentielle, mais outre cette dernière, M. Gareau admet que le simple fait de se lever le plus souvent possible, soit aux 30 minutes, pour faire des étirements, pourrait aussi contribuer à réduire les risques de développer certaines douleurs. 

« Les recommandations sont de 150 minutes d’activité physique par semaine. Se lever régulièrement, c’est aussi agir en prévention », rappelle-t-il. Si ce n’est pas le cas, il invite les gens à consulter un professionnel dans le but d’agir rapidement. 

En plus de problèmes posturaux, la sédentarité est également liée au développement de troubles de santé cardiovasculaires et d’embonpoint.

Conseils d’un expert

Les conseils de Mathieu Gareau ne sont pas sorciers, mais pourraient changer véritablement le bien-être physique au travail s’ils sont appliqués. 

Ce dernier recommande entre autres de maintenir le haut de l’écran au niveau des yeux et à une distance d’un bras afin d’éviter que le cou soit en tension. Les omoplates doivent se tenir vers l’arrière, le dos droit et soutenu contre le dossier. La tête est alignée avec le tronc.

Il mentionne aussi l’importance d’avoir les coudes et les poignets appuyés. Pour ceux ayant un ordinateur portable, il existe des supports pouvant le remonter, mais M. Gareau suggère l’achat d’un deuxième clavier pour garder les avant-bras dans un angle de 90 degrés avec le corps. Ils doivent être le plus près possible de celui-ci. 

Selon lui, cela vaut la peine d’investir un peu dans son poste de travail. D’ailleurs, avec le télétravail, certains employeurs remboursent ces frais et des déductions d'impôts au fédéral ainsi qu’au provincial peuvent être demandées.  

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.