Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
22 novembre 2018 - 14:00 | Mis à jour : 23 novembre 2018 - 08:12

Le CISSSMO dresse un bilan positif de ses travaux réalisés

Après plus de trois ans d’existence, le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Ouest dresse un bilan très positif des différents travaux réalisés avec les équipes et les partenaires du milieu pour améliorer l’accessibilité et la fluidité des soins et des services à la population du territoire.

Réunis dans le cadre de sa séance publique d’information annuelle, le conseil d’administration et la Direction générale ont présenté les grandes réalisations 2017-2018, ainsi que les défis à relever pour l’année 2018-2019.

Un grand plus pour les usagers

L’intégration des soins et des services s’est concrétisée de plusieurs façons lors de la dernière année. : « Le chemin parcouru des trois dernières années est très impressionnant. Des gains importants ont été réalisés pour les usagers, et ce, à une vitesse grand V. Comme président du conseil d’administration, je suis très fier et reconnaissant des actions posées », conclut M. Claude Jolin, président du conseil d’administration du CISSS de la Montérégie-Ouest.

Voici quelques-unes des réalisations qui ont marqué l’année 2017-2018 :

  • Plus de 77 % des usagers du CISSS ont désormais accès à un médecin de famille;
  • Les soins et les services offerts en GMF ont été rehaussés;
  • Plus de 700 chirurgies additionnelles ont été réalisées;
  • Environ 12 000 usagers supplémentaires ont été desservis en imagerie médicale grâce à une réorganisation de ce secteur;
  • L’offre de soins et de services en CHSLD a été bonifiée pour les usagers : des heures de soins par les préposés aux bénéficiaires ont été ajoutées et l’offre alimentaire a été revue;
  • À domicile, 254 346 heures de plus ont été consacrées aux usagers, soit une augmentation de 49 %;
  • Les services offerts à la clientèle en santé mentale ont aussi augmenté grâce, entre autres, à la mise en place de deux équipes de crises en santé mentale et à l’ajout de près de 580 places pour différents types de besoins spécifiques;
  • L’offre de service pour les jeunes en difficulté s’est accrue permettant de desservir plus de 482 jeunes additionnels;
  • Plus d’enfants de cinq ans et moins ayant un trouble du spectre de l’autisme ont été desservis dans le cadre du programme d’intervention comportementale intensive (ICI).
  • Le projet de l’Hôpital Vaudreuil-Soulanges a également continué d’évoluer : en juin 2017, le plan clinique a été déposé au ministère de la Santé et des Services sociaux afin de dresser le portrait de l’organisation des soins et des services et son évolution, lequel a été confirmé avec l’annonce d’un hôpital de 404 lits, un projet de 1,5 milliard.

Des chantiers importants en cours

Pour l’année 2018-2019, le CISSS de la Montérégie-Ouest s’est doté de 15 grands objectifs prioritaires divisés en six grands axes. De ces derniers découlent dans chaque direction des projets et des moyens concrets qui guideront les actions tout au long de l’année.

Améliorer l’accès aux soins et aux services de 1re ligne, réduire le temps d’attente à l’urgence, renforcer la prévention et le contrôle des infections, faciliter le développement optimal et la participation sociale des enfants et des jeunes adultes ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme, favoriser le bien-être au travail des employés, en misant sur l’attraction et la mobilisation, sont quelques-uns des objectifs prioritaires du CISSS de la Montérégie-Ouest.

Table ronde sur l’offre de soins palliatifs et de fin de vie : un moment empreint de dignité et d’humanité La séance publique d’information annuelle s’est conclue avec la tenue d’une table ronde portant sur l’offre de soins palliatifs et de fin de vie sur le territoire de la Montérégie-Ouest. Plusieurs intervenants (gestionnaires, employés, médecin et partenaire) étaient invités à présenter les différentes options qui s’offrent aux usagers et à leur famille lors de cette dernière étape de vie.

Ces échanges, à la fois riches en apprentissages et en émotions, ont permis d’en apprendre davantage sur l’offre à domicile, en établissement, mais aussi au sein de la Maison de soins palliatifs de Vaudreuil-Soulanges.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.