Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Plus que 6 jours avant le Sangha Fest ! Avez-vous vos billets?

Chargement du vidéo
durée 14h06
17 septembre 2018
Jessica Brisson
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

Voir la galerie de photos

Fort du succès de la première édition, le Sangha Fest revient pour une deuxième année, le dimanche 23 septembre, au Parc historique de la Pointe-du-Moulin. 

Présentant une toute nouvelle formule, mais en gardant toujours en tête le même objectif soit de rassembler la population autour de la santé, les organisatrices, Aymie Brousseau et Marie-France Gagnon ont décidé de pousser plus loin l'expérience. En effet, des conférences sur divers sujets touchant la santé s'ajouteront aux nombreux ateliers déjà prévus. « L'an passé, nous avons voulu créer un événement 100 % Vaudreuil-Soulanges. Cette année, nous ouvrons nos frontières et nous poussons encore plus loin l'expérience », explique Aymie Brousseau.

Ainsi, pour sa deuxième édition, le Festival rassemblera une panoplie d'intervenants activement impliqués dans le domaine de la santé et du bien-être au Québec, dont le pharmacien connu, Jean-Yves Dionne et la nutritionniste vedette Isabelle Huot.

De grandes nouveautés

Parmi les activités proposées aux petits et grands, on retrouvera: du karaté, de l’entraînement style boot-camp, du yoga chèvre, du sup yoga, et plusieurs autres ateliers, en plus d’un parcours spécifiquement pour les enfants et leurs familles. Le tout aura lieu en matinée sur place.

Le pavillon du parc historique deviendra quant à lui, une salle de conférence. Les participants auront la chance d'en apprendre plus sur des sujets qui les touchent et de poser des questions aux professionnels de la santé sur place. 

En plus des nombreux partenaires qui ont renouvelé leur partenariat avec le Sangha Fest, notamment, Néomédia Vaudreuil-Soulanges, plusieurs nouveaux se sont ajoutés pour cette nouvelle édition, dont la bijouterie La Forge d'or, et Lolë.

Séance d'entraînement et yoga géant

L'après-midi du 23 septembre sera centré sur la séance d'entraînement et de yoga géant, en plein air. Cette année, c'est la kinésiologue Marie-Claude Lavigne qui aura l'honneur de réchauffer la foule, avant la séance de yoga.

Par la suite, trois professeurs offriront, à leur façon, un entraînement de yoga, d'une durée totale de 90 minutes. À la cofondatrice de l'événement et professeur de yoga, Marie-France Gagnon, se joindra l'énergique Nadia Bonenfant. Ensemble, elles auront le privilège de partager la scène avec Mathieu Lippé, chanteur et professeur de Yoga qui offrira une séance unique en son genre. 

Pour tous les détails et pour la programmation complète, visitez le sanghafest.com ou suivez la page Facebook.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


27 janvier 2023

Mieux manger aide à ralentir le déclin de la mémoire, selon une étude

Adopter de saines habitudes de vie peut ralentir le déclin de la mémoire qui accompagne le vieillissement, y compris chez les individus porteurs d'un gène qui augmente drastiquement le risque de souffrir de la maladie d'Alzheimer, démontre une nouvelle étude à laquelle a participé un chercheur de l'Université McGill. Une saine alimentation est ...

22 janvier 2023

COVID-19: «Ce n’est pas la fin de la pandémie», dit la santé publique du Canada

Il est trop tôt pour conclure que la fin de la pandémie de COVID-19 est réellement en train de se produire malgré des tendances qui sont «une bonne nouvelle», a soutenu vendredi le sous-administrateur en chef de l'Agence de la santé publique du Canada (ASPC), le Dr Howard Njoo.  «Non, ce n’est pas la fin de la pandémie», a-t-il répondu d'emblée ...

20 janvier 2023

Commotions: un retour à l'école rapide serait bénéfique pour les jeunes

Les jeunes qui ont subi une commotion cérébrale auraient tout intérêt à retourner à l'école dès que possible, en autant que des mesures soient prises pour accommoder leurs symptômes, ont constaté des chercheurs de l’Institut de recherche du Centre hospitalier pour enfants de l'est de l'Ontario (CHEO). Et paradoxalement, plus les symptômes étaient ...