Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Politique municipale

Hausse de la taxe sur l'immatriculation : Vaudreuil-Dorion demande à la CMM de faire marche arrière

durée 16h15
18 juin 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Jessica Brisson
email
Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

La Ville de Vaudreuil-Dorion demande à la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) de révoquer sa décision entourant la hausse de la taxe de l'immatriculation des véhicules de promenade. La hausse pour contrer le déficit des Sociétés de transport portera la taxe sur l'immatriculation de 59$ à 150$ dès le 1er janvier 2025.

Rappelons que seuls les automobilistes dont le véhicule est immatriculé dans une ville incluse dans la CMM seront touchés par cette hausse jugée faramineuse.

Pour une rare fois, c'est le maire, Guy Pilon, qui a fait la lecture de la résolution comptant près d'une vingtaine de considérants.

« Ce qui est indécent c'est que les villes extérieures de la CMM, dont les citoyens utilisent les trains, les autobus ou le métro, ne paieront pas un sou. Dans Vaudreuil-Soulanges, c'est 11 villes qui sont dans la CMM et 12 qui sont hors CMM », déplore M. Pilon.

Autre point décrié par le maire Pilon, mais également par l'ensemble des maires de la Couronne-Sud, certains citoyens seront impactés par la hausse alors que leur municipalité n'est pas desservie en transport collectif. Le maire de Vaudreuil-Dorion cite en exemple la Municipalité des Cèdres. « Les Cèdres est dans la CMM. C'est une méchante hausse de taxe considérant qu'ils n'ont pas de service », ajoute M. Pilon.

« Ça fait des années qu'on en parle. Quand j'étais président de la Commission de transport, on en parlait déjà. C'est inéquitable. Le montant n'est peut-être pas énorme, mais c'est anormal que des villes hors CMM utilisent les services (de transport collectif) sans avoir à payer le 150$ », poursuit le premier magistrat.

L'augmentation de la taxe sur l'immatriculation entraînera une hausse du coût par habitant pour les résidents de la Couronne-Sud, dont fait partie une portion de Vaudreuil-Soulanges. Par exemple, avec une taxe de 150 $, la contribution par habitant s'élèverait à 95 $ pour la Couronne-Sud, contre 56 $ pour l'agglomération de Montréal.

Les revenus provenant des automobilistes de la Couronne-Sud servent à financer les modes de transport métropolitains au centre de la région, et de moins en moins à financer les services de transport collectif utilisés par les citoyens de la Couronne-Sud.

En 2023 un accord de principe avait été convenu entre les cinq secteurs de la CMM - Montréal, Laval, Agglomération de Longueuil, Couronne-Sud et Couronne-Nord - afin que soient redistribués, dès 2025 les sommes de taxes sur l'immatriculation des véhicules de promenade dans les secteurs où la taxe est prélevée. Cette mesure visait à permettre à la Couronne-Sud, entre autres, soit de diminuer la facture actuelle ou d'investir dans le développement d'un transport structurant est-ouest sur le territoire.

« Maintenant, cet argent-là va aller à régler un déficit de 560 M$ récurrent pour les cinq prochaines années », dénonce le maire de Vaudreuil-Dorion.

Face à cette situation, la Ville de Vaudreuil-Dorion insiste sur la nécessité pour les cinq secteurs de la CMM de s’entendre avant le 25 septembre 2025 pour l’adoption d’une nouvelle politique de financement plus équitable pour tous les secteurs.

« On veut que la nouvelle politique de financement prenne en considération l'ordre de services disponibles pour chaque secteur/ville afin d'éviter de faire payer des secteurs/villes pour des services qui n'ont sur leur territoire », poursuit Guy Pilon. 

Les élus de la Couronne-Sud demandent aussi à ce que la prochaine politique de financement prenne en considération à qui bénéficient les services, par exemple : les industries, commerces, entreprises, tours à bureaux qui ont besoin d’avoir une desserte de transport en commun performante pour être attractifs pour la main-d’œuvre, en plus d’éviter les retards de celles-ci.

Financement, à l'instar de ses collègues, Guy Pilon, estime que la formule utilisateur/payeur pour les villes hors CMM se doit d'être considérée. 

« On espère qu'il va encore avoir des discussions, mais une chose est certaine, tant que nous aurons une ministre des transports qui dit qu'elle, elle s'occupe des autos et des ponts, mais pas du tout du transport en commun, ça ne changera pas. Dans tout ce que l'on connait, dans presque tous les pays du monde, ce sont les gouvernements qui financent et qui mettent les efforts nécessaires pour faire avancer le transport en commun. L'an passé on s'est battu pour avoir une augmentation limitée de 4%, on gratte les fonds de tiroir, mais là il n'y en a plus de fonds de tiroir. Ils doivent trouver le moyen de financer ou réduire le service ou que le gouvernement s'implique. Il y a trois moyens de financer, les villes, les utilisateurs et le gouvernement on ne peut pas s'en sortir », conclut Guy Pilon. 

À lire également

Rapport financier 2023: Surplus de 4,7M$ pour Vaudreuil-Dorion

 

Vaudreuil-Dorion inaugure sa nouvelle caserne

Un sondage pour connaître les attentes et habitudes culturelles des Vaudreuillois-Dorionnais

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 14h59

Investissements dans Soulanges : plus de 230 000$ pour soutenir la Ville de Rigaud

Afin de favoriser l’accès des Québécois à des infrastructures de qualité pour la pratique de sports, de loisirs et d’activités de plein air, la ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Montérégie, Suzanne Roy, a annoncé des investissements de près de 37,8 millions de dollars pour 34 projets dans la région de la ...

12 juillet 2024

Les coteaulacois seront appelés aux urnes

Les coteaulacois seront appelés aux urnes le 27 octobre prochain afin d'élire un nouveau conseiller municipal suite au départ de François Vallières. Il s'agit d'un deuxième départ à la table du conseil en moins d'un an. Rappelons qu'en septembre 2023, David-Lee Amos, alors conseiller du district 3, avait lui aussi annoncé sa démission évoquant ...

9 juillet 2024

Élections fédérales 2025: déjà un premier candidat dans la course

Même si les prochaines élections fédérales ne sont pas encore d'actualité au Canada, on connaît déjà le visage de l'un des candidats qui se lancera dans la course dans le comté de Salaberry-Suroît qui deviendra la circonscription de Beauharnois-Salaberry-Soulanges-Huntingdon. Il s'agit de Kristian Solarik qui représentera le Parti Vert du ...