Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Crise agricole

Le gouvernement annonce du soutien et des allègements pour les agriculteurs

durée 15h00
13 juin 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Jessica Brisson
email
Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), André Lamontagne, était de passage dans le comté de Soulanges ce jeudi matin afin de procéder à l'annonce de plus de 200 millions de dollars en soutien aux entreprises agricoles.

Le ministre était accompagné de la députée de Soulanges, Marilyne Picard, et du président de l'Union des producteurs agricole (UPA), Martin Caron, pour cette annonce qui s'est tenue à la Ferme Longprés / Moulin des Cèdres, à Les Cèdres.

Ces interventions visent plus spécifiquement les entreprises touchées par les conditions économiques défavorables, notamment l’augmentation du coût des intrants et des taux d’intérêt, et celles affectées par la météo difficile de la saison 2023 ainsi que la relève.

Elles prévoient également des mesures d’allègements règlementaires et administratifs ainsi qu’un appui important en matière d’adaptation aux changements climatiques. Ces mesures illustrent l’engagement du gouvernement à innover pour venir épauler celles et ceux qui, chaque jour, nourrissent le Québec.

Au total, quelque 200 millions $ seront injectés dans diverses initiatives pour soutenir les producteurs et les agriculteurs.

« L'annonce d'aujourd'hui marque l'aboutissement d'un long travail d'analyses, de discussions, de concertation avec le milieu en fonction d'une situation qui a beaucoup évolué dans les dernières années. L'annonce vise trois objectifs, protéger la capacité des entreprises à couvrir leurs obligations financières, à investir, améliorer l'environnement d'affaires des entreprises agricoles, lutter contre les changements agricoles et accroitre la résilience du secteur agricole », a souligné le ministre Lamontagne. 

Parmi les mesures annoncées soulignons la bonification du Fonds d'urgence, l'injection de 30M$ supplémentaire dans le Programme Investissement Croissance durable, des allègements rapides en environnement et quelque 106M$ pour soutenir les entreprises agricoles dans la lutte et dans l'adaptation aux changements .climatiques 

Une initiative pour la relève

Grandement impactées, les entreprises de la relève pourront bénéficier de l'ajout de quelque 37M$ pour les deux prochaines années dans le Programme de protection contre la hausse des taux d'intérêt - Sécuri-Taux Relève de la Financière agricole.

Le Programme de protection contre la hausse des taux d’intérêt (PHTI) – Sécuri-Taux Relève permet notamment de rembourser à la relève, pour une période de 5 ans, 100 % de l’excédent d’un taux d’intérêt de 5 %, 6 % ou 7 %, selon le niveau de formation reconnue.

Pour la prochaine année, soit du 1er avril 2024 au 31 mars 2026, les paramètres du PHTI seront modifiés pour uniformiser à 4 % le taux d’intérêt déclencheur lié à la protection et prolonger l’admissibilité d’une entreprise aux privilèges au-delà de la limite de cinq ans actuellement permise. C’est 37,1 M$ qui seront ainsi ajoutés aux sommes déjà budgétées.

« Jusqu'à aujourd'hui, ce soutien-là est mis en oeuvre en fonction des diplômes, de l'éducation des producteurs, en fonction s'ils sont à temps plein ou partiel. Aujourd'hui, annonce que pour les 2 prochaines années, le taux déclencheur pour le soutien sera de 4%. Il s'appliquera à toutes les entreprises de la relève, peu importe que le propriétaire soit à temps plein ou partiel et peu importe son niveau d'éducation »,a ajouté le ministre. 

« Les productrices, les producteurs et la relève sont les principaux maîtres d’œuvre du plus important projet de société qui soit, c’est-à-dire, nourrir durablement les Québécoises et les Québécois. Depuis des générations, ils cultivent la terre et habitent le territoire, contribuant au dynamisme économique, social et culturel du Québec. Dans ce cadre, l’annonce d’aujourd’hui est une reconnaissance significative de leur importance dans la collectivité, tout en marquant une avancée positive au regard des nombreux défis économiques, climatiques, administratifs et règlementaires auxquels ils sont confrontés. Le travail n’est pas terminé, mais l’ouverture et l’optimisme sont au rendez-vous », a pour sa part indiqué Martin Caron, président de l'UPA.

À lire également

L'engagement de deux agriculteurs d'ici récompensé

Des agriculteurs de la région manifestent

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 9h51

Les coteaulacois seront appelés aux urnes

Les coteaulacois seront appelés aux urnes le 27 octobre prochain afin d'élire un nouveau conseiller municipal suite au départ de François Vallières. Il s'agit d'un deuxième départ à la table du conseil en moins d'un an. Rappelons qu'en septembre 2023, David-Lee Amos, alors conseiller du district 3, avait lui aussi annoncé sa démission évoquant ...

9 juillet 2024

Élections fédérales 2025: déjà un premier candidat dans la course

Même si les prochaines élections fédérales ne sont pas encore d'actualité au Canada, on connaît déjà le visage de l'un des candidats qui se lancera dans la course dans le comté de Salaberry-Suroît qui deviendra la circonscription de Beauharnois-Salaberry-Soulanges-Huntingdon. Il s'agit de Kristian Solarik qui représentera le Parti Vert du ...

4 juillet 2024

Plus de 40 000$ pour deux organismes de Vaudreuil-Soulanges

La députée de Salaberry-Suroît, Claude DeBellefeuille annonce que sept organismes de la circonscription se partageront près de 140 000$ dans le cadre du Programme Nouveaux Horizons pour les ...