Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Pont de l'Île-aux-Tourtes

Marie-Claude Nichols réclame des voies réservées au transport en commun

durée 10h17
23 mars 2023
Jessica Brisson
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

La députée indépendante de Vaudreuil, Marie-Claude Nichols, a questionné, ce jeudi, la ministre des Transports et de la Mobilité durable, Geneviève Guilbault, sur les raisons ayant poussé le gouvernement de la CAQ à retirer les voies réservées au transport en commun sur le tracé du nouveau pont de l’Île-aux-Tourtes.

Selon Mme Nichols, la ministre Guilbault ignore le supplice quotidien vécu par les citoyens de Vaudreuil et Soulanges. En réponse à la députée de Vaudreuil, la ministre des Transports a laissé entendre qu’elle ne voyait aucun problème et qu’en 2023, aucun gouvernement n’empêchait les autobus de passer sur les ponts. 

Pour Mme Nichols, cette réponse cache une méconnaissance de la région. « Je l’avais soulevé lors de la rencontre des élus locaux avec la ministre, en janvier dernier, et je le constate encore aujourd’hui, la ministre Guilbault ne connaît pas les enjeux de notre région. Elle évite de répondre précisément aux questions que je lui pose sur le futur pont de l’Île-aux-Tourtes. C’est dommage parce qu’une infrastructure de 2 milliards de dollars qui sert de voie de passage à plus de 87 000 véhicules chaque jour ne doit pas être prise à la légère. Je lui demande de faire preuve de rigueur, d’étudier ce dossier et de démontrer une bonne foi en réintégrant au projet les voies dédiées au transport en commun. »

Un manque de vision à long terme

Depuis son arrivée en poste, la ministre Guilbault déclare sur toutes les tribunes sa volonté de soutenir le transport en commun. D’ailleurs, le gouvernement de la CAQ a annoncé, dans son budget présenté plus tôt cette semaine, un investissement de 400 millions de dollars dans l’industrie du transport collectif cette année.

La ministre a également annoncé une tournée de consultations ayant pour but de trouver des solutions pour les sociétés de transport du Québec. Pour Marie-Claude Nichols, il s’agit d’un manque de vision à long terme pour une région en pleine croissance démographique.

« Comment peut-on construire une infrastructure de plus de 2 milliards de dollars en prévoyant du transport en commun sur les accotements ? C’est la preuve du manque de vision de ce gouvernement. Il faut gérer en pensant aux besoins actuels, mais aussi en prévoyant les besoins futurs de la population. »

D’ailleurs, les élus locaux évaluent la possibilité d’avoir un service d’autobus express qui permettrait aux usagers de rejoindre rapidement le REM, situé de l’autre côté du pont. Mais pour assurer l’efficacité d’un tel service, une voie réservée doit être aménagée.

Notons qu’une pétition parrainée par la députée de Vaudreuil sera bientôt déposée sur le site web de l’Assemblée nationale du Québec ainsi que sur la page Facebook de l’élue.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


23 février 2024

Tête-à-tête avec les élus de Rigaud ce samedi

Ce samedi 24 février, les élus de Rigaud convie les citoyens intéressés à une discussion conviviale autour d'une tasse de café. Une belle occasion offerte aux résidents pour dialoguer avec eux sur les questions qui les touchent de près ou de loin.  L'activité se tiendra de 10h à midi dans la verrière de la bibliothèque municipale au 102, rue ...

20 février 2024

Cocktail de financement de Marilyne Picard: le DGEQ ouvre une enquête

Élections Québec a ouvert une enquête sur les deux dons remis à la CAQ, par un couple de parents endeuillés qui souhaitait rencontrer la ministre des Transports, Geneviève Guilbault, lors d'une activité de financement organisée par la députée de Soulanges, Marilyne Picard. Rappelons que dans les dernières semaines, les méthodes de financement de ...

19 février 2024

« C'est la notion même de communauté naturelle qui a été évacuée de l'analyse », estime Claude Reid

Le dossier du redécoupage du comté de Beauharnois pour y inclure trois municipalités de Vaudreuil-Soulanges a refait surface cette semaine à l'Assemblée nationale. C'est que  le député de Beauharnois, Claude Reid, participait mercredi dernier à la Commission de l’Assemblée nationale dans le cadre des travaux pour le redécoupage de la carte ...