Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Politique provinciale

Le Parti libéral du Québec n'est pas pressé d'élire un nouveau chef

durée 09h00
26 janvier 2023
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par La Presse Canadienne

Le Parti libéral du Québec (PLQ) prendra son temps avant d'élire un nouveau chef.

C'est ce qu'a affirmé, mercredi, le président du PLQ, Rafael P. Ferraro, en mêlée de presse à Lac-Beauport, où se tient le caucus présessionnel de sa formation politique.

« Je ne pense pas qu'on est pressé », a-t-il dit, rappelant que la dernière course à la chefferie, qui s'était finalement soldée par le couronnement de Dominique Anglade, s'était tenue deux ans après l'élection, en 2020.

« Ça avait été fait à peu près à mi-chemin (du mandat). Est-ce que ça va ressembler à la dernière fois, un peu avant, un peu après, ça reste à déterminer », a-t-il ajouté.

Les membres devront être consultés sur le calendrier, selon lui.

Pour l'instant, personne n'a encore confirmé sa candidature, les Marc Tanguay, André Fortin et Monsef Derraji attendant de connaître les règles de la course. Celles-ci devraient être annoncées plus tard cette année. 

En 2022, le PLQ a vécu son « annus horribilis », récoltant le pire score de son histoire lors du scrutin du 3 octobre, un désaveu massif, sans ambiguïté, de la population.

Le parti a dû se contenter de figurer au quatrième rang des cinq principaux partis, en termes d’appui populaire, avec seulement 14 % du vote. 

En dehors de la grande région de Montréal, le PLQ a été désavoué pratiquement partout, massivement, par les électeurs francophones.

Une crise majeure a aussitôt éclaté, divisant les troupes, promptes à contester ouvertement le leadership de la cheffe, tenue responsable d'une campagne catastrophique — Mme Anglade a dû démissionner. 

À l'heure actuelle, le parti compte 20 000 membres, a confirmé M. Ferraro, soit environ 40 000 membres de moins que le Parti conservateur du Québec.

Les libéraux devraient se réunir en conseil général en principe ce printemps, mais cela reste à confirmer, selon le président du parti, qui n'exclut pas non plus la tenue d'un congrès d'orientation.

« Moi, ce que je sens depuis que je suis arrivé à la présidence du PLQ, c'est qu'il y a encore beaucoup d'intérêt de la part des militants de s'impliquer, il y a beaucoup d'intérêt aussi pour la course au leadership », a-t-il assuré.

Caroline Plante, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 4h00

L'intelligence artificielle sera de plus en plus utilisée dans les ministères

L'intelligence artificielle (IA) sera de plus en plus utilisée dans les ministères, où plusieurs postes pourraient d'ailleurs disparaître. C'est ce qu'a déclaré jeudi le ministre de la Cybersécurité et du Numérique, Éric Caire, en conférence de presse à Québec. Il répondait ainsi à un rapport du Conseil de l'innovation du Québec déposé le 5 ...

29 février 2024

Marilyne Picard soutient le Carrefour Bienveillance 50+

La députée de Soulanges, Marilyne Picard, annonce, au nom de la ministre responsable des Aînés et ministre déléguée à la Santé, Sonia Bélanger, l’octroi d’un montant de 150 150$ au Carrefour Bienveillance 50+, anciennement le Grand Rassemblement des aînés de Vaudreuil et Soulanges dans le cadre du programme Initiatives de travail de milieu auprès ...

26 février 2024

Plan de protection du territoire face aux inondations: Aide financière accordée à la MRC

La ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest, annonce un soutien financier de 400 742 $ bénéficiant conjointement aux MRC de Vaudreuil-Soulanges, d'Argenteuil et de Deux-Montagnes, afin que celles-ci puissent améliorer leur connaissance du risque d'inondation sur leurs territoires. Cette aide financière permettra aux MRC de réaliser un ...