Publicité

23 juillet 2021 - 09:47 | Mis à jour : 27 août 2021 - 10:36

Karine Lechasseur se lance en politique municipale

Mère de famille, entrepreneure et candidate comme conseillère à Vaudreuil-Dorion

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

C’est avec la conviction de pouvoir amener un vent de fraîcheur à la table du conseil municipal que Karine Lechasseur annonce sa candidature en tant que conseillère dans le district 4, de la Seigneurie, à Vaudreuil-Dorion.

La jeune mère de famille et entrepreneure s’est jointe à l’équipe du Parti de l’action de Vaudreuil-Dorion aux côtés de l’actuel maire, Guy Pilon. Elle succèdera à Céline Chartier qui, après une vingtaine d’années en politique, ne sollicitera pas un nouveau mandat.

« La politique, ça fait partie de moi depuis longtemps. J’ai toujours su qu’un jour, j’allais me présenter comme élue. Je devais simplement attendre le bon moment », explique la candidate. Fille d’un conseiller municipal, dans son village natal en Gaspésie, Karine Lechasseur baigne depuis toujours dans le monde politique.

« Adolescente, je me suis beaucoup impliquée bénévolement dans ma communauté. Plus tard, j’ai été bénévole pour différents partis politiques, tant du côté provincial, que fédéral. J’ai étudié en politique, j’ai vu l’arrière-scène.  La politique fait partie de mon ADN », ajoute-t-elle.

Avoir sa communauté à coeur

Arrivée dans Vaudreuil-Dorion il y a huit ans, Karine Lechasseur a tranquillement tissé des liens avec la communauté. « Pour moi c’était une nouvelle vie ici. J’étais à 700 km de chez nous. Ceci dit, mon esprit de communauté je peux le recréer partout où je vais et en plus, je trouve que nous avons une belle communauté diversifiée et j’adore ça. Je suis très attachée à notre ville ».

Après avoir travaillé au CLD, maintenant Développement Vaudreuil-Soulanges, Karine Lechasseur a toujours eu ce désir de vouloir changer les choses. « Quand j’étais au DEV, je savais que ce que je faisais avait un sens pour ma communauté. Maintenant en tant qu’entrepreneur (NDLR Karine Lechasseur est maintenant courtière immobilière au niveau commercial), je dirais que mon désir de changer les choses est encore plus fort. D’ailleurs, ma décision de me lancer en politique m’est venue alors que j’assistais, virtuellement, à une conférence donnée par la Chambre de commerce, concernant le futur hôpital. Je ne pouvais pas croire que l’hôpital va s’ouvrir alors que je ne suis plus au DEV, que je n’ai plus accès à cette zone de discussion, de potentiel et de créativité. Je veux être assise à la table pour avoir la chance de le dire quand je pense à quelque chose et avoir le sentiment de contribuer », poursuit l’aspirante candidate.

Mettre les adolescents de l’avant

Mère de deux jeunes enfants de 4 et 8 ans, Karine Lechasseur estime qu’il est temps de penser à la génération future.

« Nous sommes une ville d’adolescents et il est vraiment important de nous concentrer sur eux. On a fait beaucoup de choses pour les enfants, les plus petits, mais là, c’est enfants là ont grandi et ils sont devenus des adolescents. Il est temps de penser à eux ».

Agriculture et économie 

Pour avoir grandi sur une terre, l’agriculture est un dossier qui touche beaucoup la candidate. Pour Karine Lechasseur, on ne peut dissocier l’économie de l’agriculture. « Le développement économique et l’agriculture ne vont pas l’un contre l’autre. Je ne comprends pas comment on peut avoir autant de terres en friche dans la région. Dans le coin de l’hôpital, il y aurait des terres à redévelopper et ça pourrait devenir des projets d’agriculture coopérative ».

Pour l’aspirante conseillère, la Ville de Vaudreuil-Dorion jouit d’une position enviable qui lui permet de grandes choses. « Nous avons tellement une ville qui est capable de faire des choix. On a les moyens d’avoir des projets, de les faire évoluer année après année », ajoute-t-elle.

Ayant développé des intérêts dans diverses sphères, Karine Lechasseur croit fermement pouvoir être la voix de ses concitoyens et surtout les amener à comprendre le pourquoi des choses. « La politique est une bonne courroie de transmission pour pouvoir changer les choses et être dans l’action. Tout ce que je veux, c’est apporter ma contribution, amener une certaine énergie dans la gestion des dossiers et surtout, expliquer aux gens les décisions que nous prenons. Les citoyens ont besoin de comprendre », conclut-elle.

À lire également

Sang neuf au Parti de l’action de Vaudreuil-Dorion

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.