Publicité

22 avril 2021 - 13:00 | Mis à jour : 13:56

Politique provinciale

Marilyne Picard présente la Politique nationale pour les personnes proches aidantes

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Toutes les réactions 1

La députée provinciale de Soulanges, Marilyne Picard, accompagnait plus tôt ce jeudi, la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, dans le cadre de la présentation de la Politique nationale pour les personnes proches aidantes.

Cette politique nationale qui s'inscrit à la suite de l'adoption de la Loi visant à reconnaître et à soutenir les personnes proches aidantes, vise à faire reconnaître l'apport des personnes proches aidantes (PPA) à la société québécoise et à mieux les soutenir au quotidien.

Elle a pour objectif de mieux répondre aux besoins diversifiés de ces personnes, et ce, sans égard à l'âge, où à la nature de l'incapacité des personnes qu'elles soutiennent. Elle répond également à la nécessité que le soutien offert s'inscrive dans une approche globale considérant tous les aspects de leur vie, ce pour quoi elle mobilise divers partenaires gouvernementaux et communautaires. Rappelons que cette politique sera suivie, à l'automne 2021, par un plan d'action gouvernemental.

Elle-même proche aidante pour sa fille de 9 ans, Marilyne Picard se réjouit de cette annonce. « Aujourd'hui marque une étape charnière de la reconnaissance et de la volonté du gouvernement de supporter celles et ceux qui prennent soin et qui se dévouent pour un être cher. En tant que société, nous avons le devoir de nous doter des meilleures pratiques afin de préserver la santé et le bien-être des personnes proches aidantes. Je suis fière d'y contribuer », a-t-elle laissé savoir.

Parmi les grands principes directeurs qui sous-tendent la Politique nationale, soulignons

  • la reconnaissance de chaque PPA comme une personne à part entière qui doit être traitée avec dignité et sollicitude, dans un souci de bientraitance;
  • la préservation de la santé et du bien-être des PPA, notamment sur le plan de la précarisation financière et du maintien de l'équilibre de vie;
  • la reconnaissance de l'expérience et du savoir des PPA et des personnes aidées;
  • le respect de la volonté et des capacités des PPA quant à la nature et à l'ampleur de l'engagement;
  • la consolidation des partenariats entre les ministères, les organismes gouvernementaux et les organismes communautaires, tant au niveau national, que régional et local.

« Nous allons nous assurer que ces personnes aient accès à du répit, que l’information soit la plus claire et accessible possible pour eux lorsqu’ils en ont besoin. Nous allons veiller à les aider le plus possible avec les tâches quotidiennes pour les dégager de ce poids afin qu’ils puissent se consacrer entièrement aux soins et à l’affection que la personne demande. Enfin, nous allons veiller que lorsque la personne aidée décède la personne proche aidante puisse avoir un suivi », a ajouté la députée.

« Avec cette première politique nationale, notre gouvernement souhaite instaurer un climat d'écoute, d'attention et de partenariat avec les personnes proches aidantes pour que l'ensemble de la société québécoise se mobilise. Il nous faut renforcer leur pouvoir d'action et reconnaitre chaque personne proche aidante à part entière, qui doit être traitée avec dignité et sollicitude, dans un souci de bientraitance. Nous voulons également préserver leur santé et leur bien-être afin qu'elles puissent maintenir la meilleure qualité de vie possible. Il est crucial pour nous de reconnaître l'expérience et les savoirs des personnes proches aidantes au même titre que la personne aidée », a conclut la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Bullshit de politicien.
    Çà fait 14 ans que je veille sur ma femme atteinte de démence du lobe frontal. Le support du réseau de la santé c'est de l'utopie. On les dérange et les employés n'ont aucune considération pour nous.

    Jean Houde - 2021-04-22 14:59