Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Politique provinciale

Marilyne Picard présente la Politique nationale pour les personnes proches aidantes

durée 13h00
22 avril 2021
Jessica Brisson
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

La députée provinciale de Soulanges, Marilyne Picard, accompagnait plus tôt ce jeudi, la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, dans le cadre de la présentation de la Politique nationale pour les personnes proches aidantes.

Cette politique nationale qui s'inscrit à la suite de l'adoption de la Loi visant à reconnaître et à soutenir les personnes proches aidantes, vise à faire reconnaître l'apport des personnes proches aidantes (PPA) à la société québécoise et à mieux les soutenir au quotidien.

Elle a pour objectif de mieux répondre aux besoins diversifiés de ces personnes, et ce, sans égard à l'âge, où à la nature de l'incapacité des personnes qu'elles soutiennent. Elle répond également à la nécessité que le soutien offert s'inscrive dans une approche globale considérant tous les aspects de leur vie, ce pour quoi elle mobilise divers partenaires gouvernementaux et communautaires. Rappelons que cette politique sera suivie, à l'automne 2021, par un plan d'action gouvernemental.

Elle-même proche aidante pour sa fille de 9 ans, Marilyne Picard se réjouit de cette annonce. « Aujourd'hui marque une étape charnière de la reconnaissance et de la volonté du gouvernement de supporter celles et ceux qui prennent soin et qui se dévouent pour un être cher. En tant que société, nous avons le devoir de nous doter des meilleures pratiques afin de préserver la santé et le bien-être des personnes proches aidantes. Je suis fière d'y contribuer », a-t-elle laissé savoir.

Parmi les grands principes directeurs qui sous-tendent la Politique nationale, soulignons

  • la reconnaissance de chaque PPA comme une personne à part entière qui doit être traitée avec dignité et sollicitude, dans un souci de bientraitance;
  • la préservation de la santé et du bien-être des PPA, notamment sur le plan de la précarisation financière et du maintien de l'équilibre de vie;
  • la reconnaissance de l'expérience et du savoir des PPA et des personnes aidées;
  • le respect de la volonté et des capacités des PPA quant à la nature et à l'ampleur de l'engagement;
  • la consolidation des partenariats entre les ministères, les organismes gouvernementaux et les organismes communautaires, tant au niveau national, que régional et local.

« Nous allons nous assurer que ces personnes aient accès à du répit, que l’information soit la plus claire et accessible possible pour eux lorsqu’ils en ont besoin. Nous allons veiller à les aider le plus possible avec les tâches quotidiennes pour les dégager de ce poids afin qu’ils puissent se consacrer entièrement aux soins et à l’affection que la personne demande. Enfin, nous allons veiller que lorsque la personne aidée décède la personne proche aidante puisse avoir un suivi », a ajouté la députée.

« Avec cette première politique nationale, notre gouvernement souhaite instaurer un climat d'écoute, d'attention et de partenariat avec les personnes proches aidantes pour que l'ensemble de la société québécoise se mobilise. Il nous faut renforcer leur pouvoir d'action et reconnaitre chaque personne proche aidante à part entière, qui doit être traitée avec dignité et sollicitude, dans un souci de bientraitance. Nous voulons également préserver leur santé et leur bien-être afin qu'elles puissent maintenir la meilleure qualité de vie possible. Il est crucial pour nous de reconnaître l'expérience et les savoirs des personnes proches aidantes au même titre que la personne aidée », a conclut la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais

commentairesCommentaires

1

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

  • JH
    Jean Houde
    temps Il y a 1 an et 5 mois
    Bullshit de politicien.
    Çà fait 14 ans que je veille sur ma femme atteinte de démence du lobe frontal. Le support du réseau de la santé c'est de l'utopie. On les dérange et les employés n'ont aucune considération pour nous.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


Protection du français: le Bloc fera passer un «test» aux partis fédéraux

Les partis fédéraux passeront mercredi un «test de cohérence» lorsqu'ils voteront sur un projet de loi visant à mieux protéger la langue française, estime le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet. Les autres partis politiques sont «toujours prêts» à faire des énoncés de principes, a-t-il noté en entrevue avec La Presse Canadienne. Or, ...

Protection du français: le Bloc fera passer un «test» aux partis fédéraux

Les partis fédéraux passeront mercredi un «test de cohérence» lorsqu'ils voteront sur un projet de loi visant à mieux protéger la langue française, estime le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet. Les autres partis politiques sont «toujours prêts» à faire des énoncés de principes, a-t-il noté en entrevue avec La Presse Canadienne. Or, ...

Fonctionnaires fédéraux: Ottawa a déposé de nouvelles offres

Le gouvernement fédéral vient de revoir à la hausse les augmentations de salaire qu'il offre aux fonctionnaires fédéraux, dans le cadre des négociations pour le renouvellement de leurs conventions collectives. L'Alliance de la fonction publique du Canada, dont 120 000 membres sont concernés, a fait savoir que le gouvernement avait déposé de ...