Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Initiative pour la création rapide de logements

Ottawa investit 1 milliard dans les logements abordables

durée 12h58
27 octobre 2020
Jessica Brisson
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

Ce mardi, le premier ministre Justin Trudeau a annoncé le lancement de la nouvelle Initiative pour la création rapide de logements (ICRL) dans laquelle le gouvernement investira un milliard de dollars pour créer jusqu'à 3 000 nouveaux logements permanents et abordables à travers le pays.

L'ICRL permettra d'accélérer les efforts visant à concevoir de nouveaux immeubles locatifs modulaires, à convertir des bâtiments non résidentiels en des bâtiments résidentiels à logements multiples abordables, et à rénover les bâtiments abandonnés ou en mauvais état pour en faire des bâtiments résidentiels à logements multiples abordables.

Les coûts associés à l'achat d'un terrain et de bâtiments seront couverts par la nouvelle initiative qui fait partie du plan du gouvernement visant à créer des emplois et à soutenir la relance économique ainsi qu'à éliminer l'itinérance chronique au Canada.

Soulignons également que l’ICRL sera mise en œuvre par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), dans le cadre de la Stratégie nationale sur le logement (SNL).

« Tous les Canadiens devraient avoir un chez-soi. En effectuant des investissements judicieux et importants dans le logement abordable et en versant des fonds directement aux municipalités, nous contribuons à créer des emplois, à renforcer nos communautés à travers le pays et à aider les plus vulnérables », a laissé savoir le premier ministre, M. Justin Trudeau.

En effet, l’ICRL préconise une approche en matière de logement fondée sur les droits de la personne pour venir en aide aux personnes en situation d'itinérance ou à risque de le devenir et à d'autres personnes vulnérables dans le cadre de la SNL.

Celles-ci incluent les femmes et les enfants fuyant la violence familiale, les aînés, les jeunes adultes, les peuples autochtones, les personnes en situation de handicap, les personnes souffrant de problèmes de santé mentale et de toxicomanie, les anciens combattants, les personnes LGBTQ2, les groupes racisés et les immigrants ou réfugiés récents.

Le financement de 1 milliard de dollars sera versé par l'intermédiaire des deux volets suivants :

Volet des grandes villes : 500 millions de dollars en soutien immédiat à des municipalités désignées au préalable. Les municipalités ont été sélectionnées sur la base de paramètres, dont le taux de locataires ayant de graves besoins en matière de logement et le taux de personnes en situation d'itinérance. Dans la province, seules les villes de Montréal et de Québec ont été sélectionnées.

Volet des projets : 500 millions de dollars pour la réalisation de projets fondés sur des demandes présentées par les provinces, les territoires, les municipalités, les organisations et organismes de gouvernance autochtones et les organismes à but non lucratif. Les demandes seront acceptées jusqu'au 31 décembre 2020. Les projets qui auront été retenus devront être terminés dans les 12 mois suivant la signature d'une entente, et les fonds non utilisés seront réaffectés à d'autres projets.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


23 février 2024

Tête-à-tête avec les élus de Rigaud ce samedi

Ce samedi 24 février, les élus de Rigaud convie les citoyens intéressés à une discussion conviviale autour d'une tasse de café. Une belle occasion offerte aux résidents pour dialoguer avec eux sur les questions qui les touchent de près ou de loin.  L'activité se tiendra de 10h à midi dans la verrière de la bibliothèque municipale au 102, rue ...

20 février 2024

Cocktail de financement de Marilyne Picard: le DGEQ ouvre une enquête

Élections Québec a ouvert une enquête sur les deux dons remis à la CAQ, par un couple de parents endeuillés qui souhaitait rencontrer la ministre des Transports, Geneviève Guilbault, lors d'une activité de financement organisée par la députée de Soulanges, Marilyne Picard. Rappelons que dans les dernières semaines, les méthodes de financement de ...

19 février 2024

« C'est la notion même de communauté naturelle qui a été évacuée de l'analyse », estime Claude Reid

Le dossier du redécoupage du comté de Beauharnois pour y inclure trois municipalités de Vaudreuil-Soulanges a refait surface cette semaine à l'Assemblée nationale. C'est que  le député de Beauharnois, Claude Reid, participait mercredi dernier à la Commission de l’Assemblée nationale dans le cadre des travaux pour le redécoupage de la carte ...