Publicité

3 août 2020 - 09:05 | Mis à jour : 6 août 2020 - 17:14

Politique municipale

Le candidat à la mairie de Vaudreuil-sur-le-Lac, Philip Lapalme réclame une élection dès que possible

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Le 27 juillet dernier, le conseiller municipal de Vaudreuil-sur-le-Lac, Denis Morin, a annoncé qu’il quittait son poste de façon définitive pour des raisons de santé, et ce, dès le 1er août. Cette décision a pour effet de réduire le conseil municipal à trois élus sur sept, soit en deçà du quorum de quatre élus exigés pour la tenue des conseils municipaux. 

Étant donné que le conseil municipal ne parle que par résolution et que les séances ne peuvent se tenir en l’absence de quorum, la Commission municipale du Québec sera chargée de nommer deux commissaires qui auront pour mission d’épauler l’administration et le conseil municipal dans la gestion administrative de la municipalité.

Aucune décision politique ne pourra être prise, avant le rétablissement de la situation. Seules les décisions de l’administration courante seront prises.

C’est devant ce changement de situation que le candidat à la mairie de Vaudreuil-sur-le-Lac, Philip Lapalme, réclame la tenue d’élections municipales partielles pour la municipalité dans les meilleurs délais.

En effet, celles qui devaient initialement avoir lieu le 29 mars ont été reportées au 26 avril, au 26 juin, puis maintenant au 7 août, par la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest.

D’ailleurs, la députée de Vaudreuil, madame Marie-Claude Nichols, convient qu’il s’agit d’une situation exceptionnelle et qu’il est impensable qu’une municipalité puisse fonctionner avec une administration provisoire jusqu’aux élections générales de novembre 2021.

De son côté, le candidat à la mairie réitère que diverses solutions peuvent être mises en place, soit l’ajout de jours de votation et l’ajout d’un deuxième lieu de votation au centre des loisirs, en plus du centre communautaire.

Le tout en faisant respecter les présentes règles sanitaires en vigueur, soit la gestion du trafic aux entrées du ou des lieux de votation, la désinfection des mains, le port du masque obligatoire et le respect de la distanciation physique de deux mètres.

« Si on veut, on peut. La démocratie doit être définie comme un service essentiel, même en temps de pandémie. Vivement des élections au plus vite à Vaudreuil-sur-le-Lac! », indique M. Lapalme.

À lire également

« Il est temps de déconfiner la démocratie à Vaudreuil-sur-le-Lac ! » - Philip Lapalme

Vague de démissions dans divers conseils municipaux de Vaudreuil-Soulanges

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.