Publicité
15 juillet 2019 - 14:28 | Mis à jour : 22:42

Marilyne Picard revient sur l'adoption du décret délimitant la zone d'intervention spéciale.

« Bien que cette délimitation soit un peu plus fidèle à la réalité...nous travaillons très fort afin que la zone du fleuve soit retirée dans les plus brefs délais. » - Marilyne Picard

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

À l'extérieur du Québec pour les prochains jours, la députée de Soulanges, Marilyne Picard s'est exprimé via sa page Facebook concernant l'adoption du décret délimitant la zone d'intervention spéciale (ZIS). 

Alors qu'elle participe à la 57e conférence régionale canadienne de l’Association parlementaire du Commonwealth à Halifax, la députée tenait à rassurer ses citoyens dans ce dossier qui touche 16 municipalités de Vaudreuil-Soulanges. 

À lire également 

Bien que cette délimitation soit un peu plus fidèle à la réalité, c’est une première vague, nous travaillons très fort afin que la zone du fleuve soit retirée dans les plus brefs délais et nous sommes en constante communication avec la MRC, les maires et les ministères.

Rappelons que la ZIS instaure un moratoire sur la construction de nouveaux bâtiments et la reconstruction de bâtiments détruits par une inondation. Elle ne constitue pas une « zone inondable » et n'affecte nullement l'assurabilité de votre demeure. La ZIS s’applique sur l’ensemble des zones inondables 0-20 ans et sur le territoire inondé lors des crues printanières de 2017 et de 2019 tel que délimité par notre gouvernement souligne la députée, via sa page Facebook.

Marilyne Picard invite les citoyens à communiquer avec leur municipalité pour signaler les correctifs à apporter concernant leur propriété. Les municipalités  peuvent soumettre des demandes d’ajustement au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation jusqu’au 19 août. Sur la base des commentaires reçus, des ajustements pourront être effectués dès septembre 2019.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.