Publicité
13 mars 2019 - 06:00

L'UMQ veut sensibiliser les partis politiques aux enjeux environnementaux

La question maritime, un enjeu aux élections fédérales?

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Pour le maire de Saint-Zotique, Yvon Chiasson, et la MRC de Vaudreuil-Soulanges, il est clair que l’enjeu maritime doit tenir une place importante lors des prochaines élections fédérales. Récemment, M. Chiasson a pris part à la réunion du comité maritime de l’Union des municipalités du Québec (UMQ).

Cette rencontre se tenait au siège social du Port de Montréal, le 8 mars dernier. Après une visite des installations du port et un échange avec la ministre déléguée aux Transports du Québec, Chantal Rouleau, les représentants des municipalités ont adopté le plan d’action 2019-2020. Celui-ci laisse une place importante aux demandes des municipalités riveraines dans le cadre de la campagne électorale fédérale.

Par cette démarche, l’UMQ souhaite sensibiliser les différentes formations politiques sur les enjeux tels que l’érosion des berges, la navigation de plaisance et les investissements nécessaires dans les infrastructures portuaires.

« Le constat est clair : le fédéral peut en faire plus pour nos collectivités. Nos quais doivent être revitalisés et l’érosion des berges avance à vitesse grand V. On compte bien faire valoir notre point de vue avant et pendant les élections afin que des engagements concrets soient pris au bénéfice du développement de nos régions et de l’ensemble de nos concitoyens », indiquait Yvon Chiasson, maire de Saint-Zotique et représentant de la MRC de Vaudreuil-Soulanges à cette activité.

Par ailleurs, constatant les difficultés que connaissent les chantiers maritimes au Québec, le comité maritime fera un état des lieux afin de déterminer leur rôle stratégique pour les régions du Québec.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.