Publicité

17 février 2021 - 11:40 | Mis à jour : 12:27

Les incroyables chromosomes

Saint-Lazare est en lice pour le Prix à part entière

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Le programme lancé par la Ville de Saint-Lazare en 2019,  Les Incroyables chromosomes, figure parmi les finalistes du Prix à part entière 2020 de l’Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ), dans la catégorie Municipalités, MRC et autres communautés.

Visant à rendre hommage aux personnes et aux organisations qui contribuent à accroître la participation sociale des personnes handicapées, le Prix à part entière est remis tous les deux ans par l’OPHQ. Il s’agit de la septième édition du Prix et son porte-parole est l’auteur et producteur Stéphane Laporte.

En tant que finaliste, la Ville de Saint-Lazare pourrait remporter 5 000$. Les lauréats seront dévoilés lors de la toute première cérémonie virtuelle qui sera animée par Ève-Marie Lortie et diffusée en direct sur une plateforme de webdiffusion privée le 23 février 2021 à 15 h.

Les Incroyables chromosomes

«  Nous sommes très fiers d’être finalistes pour le Prix à part entière pour le projet: Les Incroyables chromosomes », explique la directrice des communications à la Ville de Sainte-Lazare, Geneviève Hamel.

Inspiré du Projet X Mom du Centre Prénatal et Jeunes Familles de Vaudreuil et issu de la consultation de membres représentant les personnes en situation de handicap au sein du Comité de suivi de la Politique familiale municipale de Saint-Lazare, le programme a été instauré dans le but d’offrir, dès 2019, du loisir dit plein air adapté aux enfants handicapés âgés de moins de 18 ans en compagnie de leurs frères et sœurs, également âgés de moins de 18 ans.

« Un premier sondage mené auprès des familles, en 2018, nous a permis de dresser l'inventaire des besoins, des préoccupations et des suggestions d'activités. Les réponses recueillies, tout comme l'intérêt porté au sondage dans la communauté, ont démontré un besoin à combler.  La Ville a donc souhaité répondre à ce besoin mais également aux besoins des familles de la région en élargissant l’admissibilité, comme elle le fait pour son programme d’accompagnement au camp de jour estival », ajoute Mme Hamel.

Si les activités ont du être annulées en 2020 en raison de la pandémie, en 2019, ce sont 15 enfants qui y ont participé. La majorité des participants venait de Saint-Lazare, mais des jeunes de Pincourt, Rigaud et Vaudreuil-Dorion ont aussi profité du service offert par la Ville. « L’offre de service est inclusive en ce sens qu'elle répond aux besoins élargis des familles de Saint-Lazare, mais également aux familles de Vaudreuil-Soulanges », précise Mme Hamel.

Un appui de la collectivité

Pour réaliser et élaborer le programme, la Ville a misé sur l'appui et l’expertise de parents d’enfants handicapés et d'organismes spécialisés dans la prestation de services, aux personnes handicapées, pour développer du loisir adapté de proximité à cette partie importante de la communauté, notamment Parrainage civique Vaudreuil-Soulanges, Répit le Zéphir et la Table de concertation des personnes handicapées.

Lors de sa première année, le projet a bénéficié, de l’appui financier de la MRC de Vaudreuil-Soulanges dans le cadre du Fonds de développements des communautés (au montant de 29 900 $) et de l’appui financier de Zone Loisir Montérégie (au montant de 3 000$) pour bonifier les sommes investies par la ville.

« Ces sommes ont servi notamment à améliorer l’expérience des participants et permis de faire l’acquisition d’un lit d’hôpital, et de bonifier la chambre sensorielle pour ajouter à l’offre existante (chaise hippocampe pour les sentiers, chaises à grosses roues avec ombrelles, fauteuils roulants réguliers pour enfant et adulte, ski-Vel pour la neige, lève-personne pour la piscine, rampe pour un accès progressif à la piscine, chambre sensorielle, rampe d’accès aux bâtiments, etc.) », conclut la directrice.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.