Publicité

19 octobre 2021 - 18:00 | Mis à jour : 27 octobre 2021 - 11:48

Démolition d’un bâtiment

La fin d’une époque à Vaudreuil-Dorion

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Le 5 rue Saint-Michel à Vaudreuil-Dorion est maintenant chose du passé. Le bâtiment, bâti en 1884 et qui a abrité bon nombre de commerces au fil des ans, a finalement été détruit ce lundi. 

Laurie-Anne Ranger a habité toute son enfance la petite bâtisse en pierre aux trois lucarnes à pignon située sur la rue Saint-Michel à Vaudreuil-Dorion. Elle se souvient des étés où elle jouait à la cachette avec ses frères sur les terrains avoisinants, ainsi que sous la galerie de la garderie au coin de l’avenue Saint-Charles. 

Son père, Jean-Pierre Ranger, a acheté le bâtiment en 1965 et a eu un salon de barbier au premier étage, alors que les grands-parents demeuraient au deuxième. M. Ranger a également été pompier volontaire à l’époque où il y avait une caserne à l’arrière de la maison.

« Je me souviens des sirènes. Je pleurais, je savais que mon papa s’en allait », se remémore sa fille aujourd’hui en riant. Il a par la suite vendu la propriété en 2005. 

Une page d’histoire qui se tourne

Le bâtiment du 5 rue Saint-Michel a par le passé abrité plusieurs commerces comme un magasin d’articles de pêche et une friperie. Il a également été le lieu de la Banque Nationale dans les années 30, puis un bureau de poste dans les années 40. 

Laurie-Anne Ranger n’est pas encore allée sur les lieux, mais avoue qu’elle était émotive lundi. « C’est sûr qu’hier, la famille, on était tous un peu bouleversés, il y a beaucoup de bons souvenirs, mais j’aime mieux voir le bâtiment détruit que dans l’état qu’il était », témoigne-t-elle.

La maison, dont les portes et les fenêtres ont été placardées et qui a été vandalisée à coup de graffitis, était à l’abandon depuis quelques années. 

Devant cet état de décrépitude, la Ville de Vaudreuil-Dorion est parvenue à une entente avec les propriétaires et a acheté la propriété au printemps dernier au coût de 285 000 dollars. Le terrain voisin, appartenant autrefois à la Congrégation des sœurs Saint-Anne, avait été donné à la Ville l’année précédente. 

L’objectif de la municipalité est d’en faire des logements abordables en collaboration avec la MRC à travers l'Office régional d’habitation de Vaudreuil-Soulanges.

Pour l’instant, comme le précise France Lavoie, directrice des communications à la Ville de Vaudreuil-Dorion, le site sera réhabilité comme un espace vert en attendant le développement d’un projet immobilier. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.