Publicité

12 octobre 2021 - 12:00

Saint-Zotique

Le futur propriétaire du camping Te-Pee et de la marina se fait rassurant

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Même si la transaction officialisant la vente du camping Te-Pee et de la marina située tout près, à Saint-Zotique, sera signée cette semaine, le futur propriétaire de l’entreprise tient à se faire rassurant. En entrevue avec Néomédia, Yannick Poisson-Michel précise que les propriétaires de maisons mobiles situées sur place pourront y demeurer même une fois qu’il aura pris possession des lieux.

« Je tiens à rassurer les gens, les résidents des maisons mobiles pourront demeurer sur place. On en dénombre entre 12 et 15 qui sont concernés. Malheureusement pour les autres, ils devront quitter les lieux, mais nous serons très accommodants avec eux quant au délai de départ », indique l’homme d’affaires d’entrée de jeu.

M. Poisson-Michel est très clair sur son souci véritable de préserver le terrain et sa canopée naturelle. « C’est un espace très vert et on veut vraiment le conserver au maximum, même nous n’avons pas encore de projet clair pour cet emplacement à l’heure actuelle », ajoute-t-il.

Consultations publiques

Rappelons que depuis juin 2021, tout projet immobilier de plus de 2 étages et demi doit faire l’objet d’une consultation à Saint-Zotique. Le futur projet de M. Poisson-Michel devra donc se soumettre à cette résolution adoptée par le conseil municipal.

« J’ai été très ferme là-dessus avec lui lors de notre conversation. Je vais protéger les citoyens qui demeurent au camping et je m’engage auprès des citoyens de Saint-Zotique a les consulter sur le sujet dès le début d’un prochain mandat en novembre », indique le maire sortant Yvon Chiasson.

De son côté, le futur promoteur indique bien saisir les directives municipales. « On ne veut pas construire un projet en hauteur. C’est un zonage récréatif dans ce secteur et ce n’est pas quelque chose qui se modifie en criant ciseaux. Oui nous sommes liés au projet Saphir, mais je confirme que si on développe un projet semblable sur le terrain du camping, ce sera moins gros et en préservant au maximum la nature présente sur le lot », mentionne-t-il.

Pour la marina, le futur propriétaire indique qu’il souhaite que ce lieu demeure accessibles aux citoyens de la Municipalité. « On va respecter les ententes déjà signées et on continuera d’exploiter les lieux dans le futur en conservant la même vocation. Ce ne sera pas nécessaire de résider dans l’un de nos projets immobiliers pour y avoir accès. Ce sera accessible à tous », conclut-il.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.