Publicité
2 septembre 2019 - 11:22

Texte commandité

Infiltrations par le toit : que faire?

 

La présence d’eau à la maison est toujours mauvais signe. Il peut s’agir d’une infiltration par les fenêtres, les fondations, les murs ou le toit. Mais une tache au plafond confirmera bien une infiltration par le toit. Quelles sont les mesures d’urgence à prendre ?

Les signes d’une infiltration par le toit 

Une tache au plafond n’est pas le seul indice apparent d’une infiltration par le toit, tout dépend de la nature du problème : une gouttière bloquée et ce sont les murs qui seront mouillés, des matériaux abîmés au centre ou en bord de toiture, un défaut de construction, un manque d’étanchéité de la membrane de protection. Ainsi, les murs peuvent également se gondoler, les fenêtres peuvent suinter, une flaque peut se former sur le sol.

Les premiers gestes

En présence d’eau, il faut toujours agir vite, car l’humidité peut s’installer dans la maison, ce qui est très malsain. La première chose à faire est d’appeler votre assureur, après tout vous êtes assurés contre le dégât des eaux. Ensuite, montez dans les combles pour inspecter sous le pontage, près des jonctions, des ventilateurs et des évents. Si l’eau coule beaucoup, placer un seau en -dessous pour éviter qu’elle ne traverse davantage le plafond.

Les réparations sur toit plat sont relativement aisées. Dans le cas contraire, contactez un professionnel. Avant de vous lancez dans l’ascension de votre toit, prenez-soin de louer un garde-corps, vous travaillerez ainsi en toute sécurité.

Les dommages sur toit plat sont souvent dus au manque d’entretien. L’eau s’y accumule du fait d’une végétation importante ou de la présence de saletés. Elle stagne et provoque des fissures dans la membrane. Ceci dit, la membrane a pu souffrir aussi d’un coup de pelle lors d’un déneigement l’hiver dernier.

Inspectez donc le calfeutrage pour en rajouter en cas de détérioration. Si l’asphalte est dégradé, remettez-en par-dessus après avoir posé une couche d’apprêt puis rajoutez du gravier.

L’entretien préventif

Pour prévenir les infiltrations, il faut vérifier régulièrement l’étanchéité de la membrane et surtout à la fin de l’été. Elle a pu être dégradée par le soleil. Il faudra alors ajouter de l’asphalte là où cela est nécessaire. Si des bulles sont apparues, mais qu’elles ne sont pas éclatées, il suffit de rajouter du gravier par-dessus. Sachez qu’il en faut au moins 20Kg au m2 pour assurer une bonne protection à votre membrane. Enfin, retirez les mousses et nettoyez bien vos gouttières.

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.