Publicité

19 février 2020 - 10:00 | Mis à jour : 11:10

« Mon fils était pilote depuis l’âge de 16 ans, c’était un pilote chevronné. »

Écrasement d’avion: le père d’une des victimes se confie

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Toutes les réactions 1

Le père d’Alexandre McIntyre, 21 ans, décédé tragiquement dans l’écrasement du Cessna 150 aux Cèdres, M. McIntyre, n’arrive toujours pas à s’expliquer ce qui s’est produit le lundi 17 février.

« Ça ne fait aucun sens. C’est une tragédie », de dire le père atterré. Alexandre Mcintyre pilotait depuis l’âge de 16 ans. « Il a appris avec les cadets. Pour lui et Jared [Logan, la seconde victime], piloter un Cessna 150 c’était comme conduire un vélo. Ils étaient même formés pour atterrir sans moteur », ajoute celui qui vient de perdre son fils unique.

La semaine dernière, les deux pilotes ont longé la côte est, dans le secteur d'Halifax, étape par étape, avec le même appareil qui leur a coûté la vie.

« Je n’arrive pas à comprendre ce qui a pu arriver. Est-ce un bris mécanique ? Ils ont accroché des fils électriques. Est-ce que la visibilité était mauvaise à cause du froid ? », raconte M. McIntyre à Néomédia. « Alexandre et Jared étaient deux jeunes pilotes chevronnés et très responsables. J’ai hâte de savoir ce que l’enquête va nous dévoiler », conclut le père. 

À lire également

L’identité des victimes de l’écrasement d’avion est maintenant connue 

Écrasement d'avion: deux hommes décèdent 

L'écrasement d'avion est confirmé à Les Cèdres 

Possible écrasement d'avion à Les Cèdres 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Mon Père était pilote dans les Forces Canadiennel, ensuite enquêteur d'accident d'avion pour transport Canada et ensuite l'OACI au niveau internationale. Il a toujours dit qu'il aimerais dcd en avion ou dans son soleil. Il a toujours dit qu'un pilote qui décède en avion est décédé en faisait ce qu'il aimais plus au monde. Être pilote est une passion, un besoin fondamentale dans les gens qui le sont, inexplicable, c'est plus fort qu'eux. Je ne veut pas vexé ni dire comment les gens doivent se sentir mais quand mon Père le disait au familles et aux proches des pilotes, c'était avec respect et une vérité que seulement un pilote comprendrais. (Capitaine Serge Lemire rip 28/06/2018) Mes condoléances aux familles de ses pilotes.

    Christine Lemire - 2020-02-19 11:13