Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

À la bibliothèque municipale

Des détecteurs de radon prêtés gratuitement aux citoyens des Coteaux

durée 11h00
13 janvier 2023
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

La Municipalité des Coteaux met à la disposition de ses citoyens intéressés des détecteurs de radon. Cet équipement peut être emprunté gratuitement à la Bibliothèque des Coteaux durant ses heures d'opération afin de mesurer la concentration de radon dans leur maison. 

Qu'est-ce que le radon? C'est un gaz radioactif présent naturellement dans le sol. Il provient de la désintégration de l’uranium enfoui dans la croûte terrestre. À l’extérieur, le radon ne pose aucun danger pour la santé, puisqu’il se dilue dans l’atmosphère. En revanche, lorsqu’il s’infiltre dans un milieu fermé, comme dans une maison, il peut s’y accumuler en fortes concentrations, particulièrement au sous-sol.

Il émet un rayonnement radioactif qui peut, à long terme, causer le cancer du poumon. Le radon peut s’infiltrer à l’intérieur par toute ouverture en contact avec le sol, comme :

- Les vides sanitaires (sols en terre battue); 

- Les fissures des murs et de la dalle de plancher; 

- Les joints non étanches des tuyaux de branchement ou d’évacuation (eau, égout, électricité, gaz naturel, mazout, etc.); 

- Les drains de sous-sol et autres conduits de plomberie. 

Selon Santé Canada, toutes les maisons canadiennes contiennent du radon. Peu importe l'âge, le type de construction ou l'emplacement de votre maison, la seule façon de connaître sa concentration en radon est d'effectuer un test à l’aide d’un dosimètre.

On évalue à environ 35 Bq/m³ la concentration moyenne de radodans les sous-sols du Québec. S’il n’existe pas de norme régissant la concentration de radon dans les maisons au Canada, des mesures d'atténuation doivent être mises en place si la concentration moyenne annuelle, dans les aires normalement occupées d'une maison, excède 200 Bq/m³: 

- Jusqu'à 600 Bq, il est recommandé de procéder aux correctifs dans un délai de deux ans; 

- Si la concentration dépasse ce taux, il vaut mieux agir dans les 12 mois. Comment? En mettant en place l'une des mesures correctives suivantes: 

- Colmater les fissures de la fondation; 

-  Sceller les ouvertures en contact avec le sol; 

• S'assurer que les puisards sont couverts et ventilés vers l’extérieur; 

• Améliorer la ventilation de la maison, particulièrement au sous-sol

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


22 février 2024

Climat: l'INRS travaillera avec les municipalités pour une meilleure gestion de l'eau

L’Institut national de la recherche scientifique (INRS) et la Fédération québécoise des municipalités (FQM) lancent une nouvelle chaire de recherche sur la gestion de l’eau afin de faire face aux changements climatiques. Les enjeux concernant la gestion de l’eau sont nombreux: les villes gaspillent trop d’eau, les inondations coûtent chers, les ...

21 février 2024

Jardins communautaires : il reste des places à Saint-Lazare

En couple, en famille ou seul, profitez des espaces communautaires de la Ville de Saint-Lazare afin de créer des moments enrichissants, de tisser des liens et de partager des conseils entre voisins! Quelques places sont encore disponibles au Jardin communautaire de la rue des Monarques, situé dans le projet résidentiel la Cité-des-Papillons. ...

20 février 2024

Collecte de déchets: les bacs de 360 litres ne seront plus acceptés dès septembre à Les Coteaux

Dans un souci écoresponsable et avec la volonté d'optimiser les différentes collectes sur son territoire, la Municipalité des Coteaux, n'acceptera plus de récolter le contenu des bacs de déchets de 360 litres après le 1er septembre 2024. Cette décision a été prise dans le cadre de l'adoption d'une nouvelle réglementation municipale qui inclut ...