Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Une initiative de la CMM

Programme de compensation aux municipalités rurales: deux municipalités locales en ont bénéficié

durée 18h00
1 octobre 2022
Marie-Claude Pilon
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Quatre ans après la mise sur pied du Programme de compensation aux municipalités rurales, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) fait le constat de l’appréciation et de l’efficacité élevées de cet outil pour protéger les terres agricoles et dynamiser les municipalités rurales.

Forte de ce succès, elle entend renouveler ce programme pilote avec l’appui du prochain gouvernement du Québec. Doté d’une enveloppe budgétaire de 20 M$ provenant à parts égales de la CMM et du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, ce programme a permis de soutenir les 19 municipalités rurales du Grand Montréal qui sont limitées dans leur développement au sein du périmètre métropolitain.

Pour être soutenues, les municipalités doivent avoir une zone agricole qui représente 80% ou plus de leur superficie totale et une population inférieure à 25 000 habitants. Dans Vaudreuil-Soulanges, deux communautés répondent à ses critères, soit:  Les Cèdres et la Ville de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot qui a bénéficié du Pacte rural 2015.

En leur offrant une compensation financière pour les revenus qu’elles auraient obtenus si elles avaient continué à augmenter leur croissance foncière, ce programme reconnaît le rôle crucial que jouent ces municipalités dans l’atteinte d’une plus grande autonomie et d’une meilleure sécurité alimentaire de la région, tout en finançant des projets structurants qui stimulent leur vitalité socioéconomique.

Un outil sur lequel il faut continuer de miser

Le Programme de compensation aux municipalités rurales contribue non seulement à freiner l’empiètement en zone agricole, mais également à maintenir un taux de taxation convenable dans les municipalités concernées et à maintenir leur attractivité. Estimant que le programme pilote a démontré sa pertinence et son efficacité, la CMM souhaite le renouveler pour une période de cinq ans, soit de 2023 à 2027, et demande au prochain gouvernement du Québec de reconduire sa participation financière.

« En quatre ans, le programme de la CMM a rendu possible la réalisation d’une centaine de projets comme la valorisation de lieux patrimoniaux, la construction de centres multifonctionnels, l’aménagement de pistes cyclables et de parcs, ou encore la modernisation d’usines de traitement des eaux. Chez nous, à Saint-Isidore, il a financé des travaux d’aqueduc qui nous permettront de développer certains espaces industriels et de générer ainsi de nouveaux revenus fonciers. Ce sont tous des projets qui répondent à des besoins locaux spécifiques et qui contribuent au dynamisme de nos communautés », indique Sylvain Payant, président de la table métropolitaine des municipalités rurales et maire de Saint-Isidore, une municipalité située dans la Vallée-du-Haut-Saint-Laurent. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


COP15 - Jour 2: L’importance de la communication

Ce lundi, Léa Bédard-Beaulieu a participé, avec près 350 jeunes de partout dans le monde, au Sommet jeunesse pré-COP15, organisé par le Global Youth Biodiversity Network. Une opportunité de réfléchir collectivement à des pistes de solutions pour ralentir la perte de la biodiversité sur la planète. « J’ai été interpellée par le discours de la ...

durée Hier 16h00

Le Canada et la Chine coorganisent la COP15 à Montréal sous fond de tensions

Une grande conférence des Nations unies sur la biodiversité commencera mardi à Montréal avec l'objectif ambitieux d'amener tous les pays à accepter de protéger près du tiers des terres et des océans du monde avant la fin de cette décennie. Mais l'enjeu environnemental sera peut-être la partie facile de la réunion coorganisée par le Canada et la ...

durée Hier 11h32

COP15 | La jeunesse a une voix et c'est celle de Léa Bédard-Beaulieu de Terrasse-Vaudreuil

CSUR la télé et Néomédia Vaudreuil-Soulanges auront la chance de suivre Léa Bédard-Beaulieu en direct de la COP15 à Montréal. La jeune femme de 26 ans, originaire de la région, a été choisie pour représenter les jeunes francophones du Québec avec le soutien des Offices jeunesse internationaux du Québec. Spécialisée en communications scientifiques ...