Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Suivi de dossier : Poissons morts par centaines

Un déversement « présumé » dans la rivière Rigaud

durée 17h10
23 septembre 2021
Benjamin Richer
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Benjamin Richer, Journaliste

Bien que la situation se soit améliorée dans la rivière Rigaud, où l’on pouvait observer des centaines de poissons morts à sa surface au début du mois de septembre, les citoyens de la municipalité de Saint-Eugène demeurent dans l’attente des résultats des tests effectués par le ministère de l’Environnement de l’Ontario, qui n’exclut pas la possibilité d’un déversement. 

L’eau, qui était tournée au noir, dégageant une odeur nauséabonde, semble revenir à un état un peu plus normal, même si elle est toujours d’une teinte grise et verdâtre selon Christopher Brown, citoyen de Saint-Eugène, qui avait sonné l’alerte au début du mois. 

« J’ai pu recommencer à rouvrir les fenêtres cette semaine », déplore l’homme dont la cour arrière surplombe la rivière. 

« Le 2 septembre, le ministère a pris connaissance d'un déversement présumé, selon l'expression utilisée par Adam Worth, superviseur dans le district d’Ottawa pour le ministère de l’Environnement, de la Conservation et des Parcs, et d'une mortalité de poissons le long de la rivière Rigaud, à l'est du village de Saint-Eugène, et s'en est occupé. »

Le ministère n’a en revanche pas jugé bon de procéder au nettoyage de la rivière, tel que le recommandait le biologiste spécialiste des poissons, Michel La Haye, résidant de Saint-Eugène.

Les poissons ont depuis coulé au fond, ce qui pourrait, selon lui, perpétuer le problème en appauvrissant l’eau en oxygène. Une plainte officielle a été formulée au ministère. 

Ce dernier espère que les responsables paieront pour leurs actes. « Ça peut être un déversement accidentel, mais même si c'est ça, j'espère que les réglements en vigueur seront respectés », souhaite-t-il.

En attente des résultats

Le ministère, qui a récolté des échantillons, dit toujours être à l'étape d'évaluation de la cause de l’incident.

Dans un courriel datant du 8 septembre dernier, Michael Seguin, superviseur de la zone pour le ministère de l'Environnement ontarien, indiquait que « les résultats des échantillons devraient être disponibles dans une semaine ou deux ». Les citoyens sont toujours sans réponses. 

Des poissons morts ont été retrouvés sur une distance d'environ un kilomètre en aval et près de la fromagerie SkotidakisLe ministère de l'Environnement de l'Ontario a d'ailleurs mentionné leur adresse comme zone de mortalité de poissons. Une autre entreprise agricole est située à proximité de l'autre côté de la rivière. 

La fromagerie possède un Agrément de conformité environnementale pour prélever de l’eau de la rivière Rigaud afin de refroidir ses équipements. Elle peut la retourner, ainsi que d'autres effluents traités, sous certaines conditions comme la température, l'écoulement de la rivière et la toxicité de l'eau. 

Toutefois, d'ici la publication des résultats du ministère, aucune preuve n’indique que la fromagerie est en lien avec l'incident, malgré des spéculations dans la communauté. Au moment d'écrire ces lignes, l’entreprise n’avait pas répondu favorablement aux demandes d’entrevue de Néomédia.

Cause naturelle possible

« Nous continuons de recueillir des informations pour déterminer si un déversement s'est produit, la cause de la mortalité des poissons signalée et s'il y a des impacts environnementaux sur la rivière Rigaud et les emplacements en aval. Les causes naturelles n'ont pas été écartées », répond M. Worth par courriel. 

D’ailleurs, Michel La Haye, qui chasse et pêche dans le secteur, a récemment observé des poissons morts de cause naturelle dans la rivière à la Graisse dans la municipalité de Sainte-Anne-de-Prescott, à environ une dizaine de kilomètres de Saint-Eugène. 

« Ça fait longtemps que je vais là-bas, c’est la première fois que je vois du poisson mourir-là, mais là c’est normal, il y a plein de matières organiques, il n’y a pas d’eau et il fait encore chaud. Les poissons sont à bout de souffle », explique-t-il. 

Le biologiste émet néanmoins des doutes sur une cause naturelle dans la rivière Rigaud, même si le niveau d’eau et l’écoulement de la rivière étaient faibles au moment de l’incident. 

Et au Québec? 

La zone de mortalité de poissons se situe à moins d'un kilomètre de la frontière du Québec. La rivière traverse le village de Rigaud pour terminer son chemin dans la rivière des Outaouais.

Urgence-Environnement a reçu un signalement le 10 septembre en lien avec la présence de poissons morts dans la rivière Rigaud du côté de l'Ontario. 

« Aucun signalement concernant des poissons morts du côté du Québec n'a été reçu. Le ministère de l’Environnement et la Lutte aux Changements climatiques (MELCC) est également en contact avec le ministère de l'Environnement et des Parcs de l’Ontario à ce sujet. Il importe de rappeler aux citoyens qu’ils doivent faire un signalement dès qu’une situation problématique pour l’environnement est constatée », soutient Daniel Messier, conseiller en communication et porte-parole régional MELCC.

À lire également:

Les poissons meurent par dizaines dans la rivière Rigaud en Ontario

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


1 octobre 2022

Programme de compensation aux municipalités rurales: deux municipalités locales en ont bénéficié

Quatre ans après la mise sur pied du Programme de compensation aux municipalités rurales, la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) fait le constat de l’appréciation et de l’efficacité élevées de cet outil pour protéger les terres agricoles et dynamiser les municipalités rurales. Forte de ce succès, elle entend renouveler ce programme pilote ...

1 octobre 2022

Protection du mont Rigaud: les élus de la MRC demandent à Québec d'agir

La MRC de Vaudreuil-Soulanges interpelle le gouvernement, les différents partis politiques, et plus particulièrement les candidats des comtés de Vaudreuil et Soulanges à se positionner sur la question des territoires incompatibles à l’activité minière, alors que le mont Rigaud, et surtout, l’approvisionnement en eau potable de près de 100 000 ...

1 octobre 2022

Plantation d'arbres et d'arbustes sur le Croissant du Suroît

La Ville de Rigaud procèdera, dès la semaine prochaine, à la plantation d’arbres et d’arbustes autour du bassin de rétention situé sur le Croissant du Suroît. Le tout devrait être terminé d’ici les deux prochaines semaines. Dans le cadre du plan de maintien et d’augmentation de la foresterie urbaine et de réduction des ilots de chaleur de la ...