Publicité

22 juillet 2021 - 13:00

Pérennité de la biodiversité

Les Coteaux inaugure son jardin de papillons

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

La Municipalité des Coteaux a officiellement inauguré son jardin éducatif de papillons monarques, situé le long de la rivière Delisle. Ce nouvel espace de préservation de biodiversité a été aménagé notamment dans le but de préserver la survie de cette espèce en voie de disparition.

Initié en 2018 par la conseillère et membre active du comité environnemental et de développement durable de la municipalité des Coteaux, Mme Myriam Sauvé, ce projet offre désormais un endroit dédié à la communauté des monarques. « Notre objectif était d’accroître la sensibilisation au déclin des espèces en voie de disparition et leur créer un milieu de vie propice au développement. Ce projet était tout indiqué pour la municipalité qui a à cœur la pérennité de la biodiversité sur son territoire », a-t-elle indiqué.

En plus d’offrir un lieu propice à la reproduction des papillons monarques, le nouvel espace procure des éléments essentiels à d’autres espèces d’insectes. On y retrouve entre autres un hôtel à insecte, un refuge pour la faune et des nichoirs pour les visiteurs à plumes et les créatures nocturnes. De plus, des plants d’asclépiades (plantes vivaces avec fleurs disposées en ombelles) y ont déjà pris racine.

Finalement, le jardin est caractérisé par des panneaux d’interprétation illustrant et expliquant les caractéristiques des monarques, à savoir leur processus d’évolution, de reproduction, de pollinisation et de migration.

Un jardin reconnu par la Fondation David Suzuki

Plusieurs actions et engagements de la municipalité ont collaboré à appuyer cette démarche. Ainsi, la Municipalité a reçu la reconnaissance de la Fondation David Suzuki comme Municipalité amie des monarques. « Cette reconnaissance nous motive à continuer nos actions environnementales et nous sommes fières de contribuer à la préservation de cette espèce menacée », précise la mairesse, Madame Denise Godin-Dostie.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.