Publicité

14 avril 2021 - 08:00 | Mis à jour : 08:54

Pour un environnement sain et sécuritaire

Ottawa renforce la Loi canadienne sur la protection de l’environnement

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Le député fédéral de Vaudreuil-Soulanges, Peter Schiefke, salue le dépôt, à la Chambre des communes, du projet pour renforcer la Loi canadienne sur la protection de l’environnement (LCPE).

« Après plus d'un an de travail pour renforcer la Loi canadienne sur la protection de l'environnement, je suis fier que le projet soit finalement déposé à la Chambre des communes aujourd'hui. Les membres de notre communauté de Vaudreuil-Soulanges et les Canadiens des communautés comme la nôtre partout au Canada méritent de vivre dans un environnement sain et sécuritaire », a-t-il laissé savoir par voie de communiqué.

Au cours des dernières décennies, la science entourant les risques associés aux produits chimiques et aux polluants nocifs a évolué. Pour que la LCPE continue de protéger les Canadiens et leur environnement contre les substances nocives, le ministre de l’Environnement et du Changement climatique, l’honorable Jonathan Wilkinson, et la ministre de la Santé, l’honorable Patty Hajdu, ont annoncé ce mardi que le gouvernement du Canada prend des mesures pour renforcer la LCPE conformément aux données scientifiques, notamment en reconnaissant que les Canadiens ont droit à un environnement sain. 

La LCPE est la pierre angulaire de la législation canadienne sur la protection de l’environnement qui a permis de réduire la pollution atmosphérique attribuable à l’industrie et aux véhicules, d’interdire l’amiante ainsi que d’éviter que les microbilles polluent nos cours d’eau. De plus, c’est par l’entremise de la LCPE que le gouvernement prend des mesures pour interdire les plastiques à usage unique néfastes. 

En plus d’apporter ces modifications à la LCPE, le gouvernement prendra des mesures pour mieux renseigner les gestionnaires au sein de la chaîne d’approvisionnement ainsi que pour améliorer l’étiquetage obligatoire pour certains produits de consommation. Les Canadiens auront ainsi accès à davantage de renseignements au sujet des substances auxquelles ils sont exposés. 

Les modifications proposées aujourd’hui constituent la première réforme majeure de la LCPE depuis qu’elle a été mise à jour il y a plus de 20 ans. Ces changements permettront au gouvernement du Canada de respecter son engagement de moderniser la LCPE et de constamment améliorer ses initiatives pour protéger la santé humaine et l’environnement. 

« Les changements et les ajouts apportés à ce projet de loi nous permettront, en tant que gouvernement, de mieux gérer les matières chimiques dans les produits, de protéger les Canadiens vulnérables et à risque, et de traiter les effets cumulatifs des expositions à ces matières chimiques. De plus, le projet de loi inclut le droit à un environnement sain pour les Canadiens, ce qui n'a jamais été inscrit dans la loi fédérale. Il s'agit d'un grand pas en avant pour la protection de l'environnement au Canada », conclut Peter Schiefke.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.