Publicité

29 mars 2021 - 05:00 | Mis à jour : 31 mars 2021 - 23:05

« Le projet n’a toujours pas l’approbation de la Ville pour aller de l’avant.  » - Jamie Nicholls

Projet résidentiel sur le site de Sandy Beach à Hudson

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Toutes les réactions 2

Concerné par les impacts qu’aura la construction de quelque 214 maisons de ville à proximité de Sandy Beach, un regroupement de citoyens souhaite faire l’acquisition des lots pour assurer la protection du boisé et des milieux humides du lot.

Selon les instigateurs du mouvement, l’ajout des 214 adresses ne ferait pas qu’amener une source de revenu supplémentaire à la Ville, mais également, près de 300 nouveaux véhicules dans le secteur de l’école primaire St-Thomas.

De son côté, le maire de Hudson, Jamie Nicholls tenait à préciser qu’aucune décision en ce sens n’avait été prise par le conseil. « Le projet n’a toujours pas l’approbation de la Ville pour aller de l’avant. Il est certain qu’il n’y aura aucune construction cet été, ni même cet automne », indique-t-il en entrevue avec Néomédia.

Selon M. Nicholls, la Ville est actuellement propriétaire d’un peu plus de deux tiers du lot en question, et ce, depuis plus de deux décennies. « En fait, une partie du terrain fait l’objet d’une servitude à perpétuité. C’est donc dire que nous sommes propriétaires de plus de deux tiers du terrain. »

Ceci étant dit, considérant que le reste du lot est une propriété privée, la Ville ne peut forcer le propriétaire à se défaire de ses propriétés. « La Ville se concentre actuellement sur le corridor Est, qui correspond à près de 900 âcres de terre à haute valeur écologique », ajoute le maire.

L’implication de la CMM

« Nous sommes en discussion avec la CMM (Communauté métropolitaine de Montréal), afin de mettre en place un projet dans le cadre du programme de la Trame bleue et verte », ajoute M. Nichols. Sans pouvoir dire en quoi ledit projet consiste, le premier magistrat reste tout de même réaliste qu’en cette année d’élections municipales, il est peu probable qu’une décision soit prise dans les prochains mois.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

2 réactions
  • Ce serait tellement domage que ce projet aboutisse; Hudson est un village typique avec beaucoup de charme, il faut arrêter de vouloir le défigurer a tout prix. Imaginez le trafic, insensé! Sandy beach est la perle rare du village qui permet aux habitant de se rencontrer, de relaxer, battons-nous pour sa sauvegarde!!!

    veronique ansseau - 2021-03-29 10:14
  • Si les citoyens sont prêt a payer, très bien. Mais, je trouverais cela dommage car nous avons besoin de résidences. De la façon que nos environmentalistes procèdent, rien ne devrait plus se construire, nul part, a tout jamais. Il va toujours y avoir une raison pour refuser quoi que ce soit. Une grenouille, un oiseau, un écureuil, etc...

    Économie - 2021-03-29 17:11