Publicité

17 mai 2020 - 12:00 | Mis à jour : 19 mai 2020 - 11:16

Interdiction de faire des feux à ciel ouvert

La moitié des incendies au Québec ont été causés par des résidents

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le long congé de la Journée nationale des patriotes de ce lundi 18 mai donnera sans doute aux gens l’envie de nettoyer leur terrain et de brûler les déchets naturels. La Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) lance un appel à la prudence à la population. Cette année, on a enregistré un nombre d’incendies plus élevé qu’à l’habitude.

À lire aussi:

Le fédéral aide la recherche scientifique à hauteur de 450 M$

Bien que l’interdiction de faire des feux à ciel ouvert soit toujours en vigueur, la moitié des 142 incendies combattus ont été causés par des résidents ayant perdu le contrôle d’un feu. Les températures fraîches peuvent tromper les gens, car les taux d’humidité demeurent bas ce qui favorise l’éclosion d’incendies. 

La SOPFEU rappelle également qu’au printemps, la verdure n’est pas encore présente, c’est alors que la broussaille et les herbes mortes sont hautement inflammables. Il ne suffit que de quelques heures d’ensoleillement et d’un peu de vent pour assécher la broussaille et faire augmenter le danger d’incendie. 

Malheureusement, encore une fois cette année, de nombreux citoyens sous-estiment le risque associé aux brûlages de rebuts. L’organisme de protection préconise le compostage, la collecte des résidus verts et le dépôt des matières résiduelles à l’écocentre.

Avec l’arrivée des beaux jours, le risque d’incendie sera à la hausse dans plusieurs régions. Avec la situation de pandémie qui prévaut au Québec, la SOPFEU rappelle que chaque sortie des pompiers municipaux et de ceux de la SOPFEU augmente les risques de contamination. Il est donc demandé à la population de redoubler de prudence, d’éviter les brûlages de rebuts ou de matières résiduelles et de respecter l’interdiction de faire des feux à ciel ouvert qui a cours dans les régions où le couvert de neige a disparu.

Depuis le début de la saison de protection, 142 incendies ont été allumés affectant 87 hectares (ha) de forêt, dont 100 % sont imputables à l’activité humaine. En moyenne, la SOPFEU enregistre à cette période de l’année, 110 incendies pour 90,9 ha de forêt touchée.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.