Publicité
13 février 2020 - 14:46 | Mis à jour : 15:09

La MRC réagit

Crise du recyclage: peu d’impact pour les Vaudreuil-Soulangeois

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Alors que le Groupe TIRU, à travers sa compagnie Col-Sel Transit qui assure la collecte des matières recyclables pour une partie du territoire, se plaçait sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies, l’administration de la MRC de Vaudreuil-Soulange souhaite rassurer la population quant à la gestion des matières recyclables sur son territoire.

Depuis 2017, les matières recyclables des municipalités de Vaudreuil-Soulanges sont acheminées chez Tricentris qui est l’un des centres de tri les plus performants du Québec grâce à de nombreux investissements technologiques. Par exemple, avec son usine de micronisation du verre, Tricentris est en mesure de recycler le verre et d’y trouver différents débouchés ce qui n’est pas le cas de tous les centres de tri.

« Nos décisions des années précédentes de se tourner vers Tricentris et de séparer le territoire de la MRC en six secteurs pour les appels d’offres sur la collecte et le transport des matières recyclables auront été les bonnes puisque grâce à cela nous avons fortement atténué les impacts de cette crise du recyclage et nous sommes parmi ceux qui s’en sortent le mieux au Québec », a souligné monsieur Patrick Bousez, Préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges et maire de la municipalité de Rivière-Beaudette.

Bien que pour le moment rien ne laisse présager que le groupe Col-Sel Transit fermera ses portes, la MRC travaille à des alternatives. « Évidemment, personne ne veut que les collectes des matières recyclables arrêtent. La MRC est présentement en négociation et à l’étude de différentes options », conclut Simon Richard, responsable des relations avec le milieu MRC de Vaudreuil-Soulanges. Peu importe l’avenir du Groupe TIRU et de ses filiales, la MRC ne prévoit aucun impact direct.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.