Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

La députée néo-démocrate réclame une enquête

« Transports Canada et la Garde côtière doivent mener une enquête et rendre publiques leurs conclusions » - Anne Minh-Thu Quach

Chargement du vidéo
durée 11h34
17 avril 2018
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Jessica Brisson
email
Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

Voir la galerie de photos

À la suite de l’incendie à bord de l’épave du Kathryn Spirit, la députée néo-démocrate pour Salaberry-Suroît, Anne Minh-Thu Quach, demande qu’une enquête soit entreprise par Transports Canada et la Garde Côtière. En effet, de nombreuses questions demeurent sur les causes de l’incendie, mais aussi sur la présence de polluants à bord.

La députée a envoyé une lettre au ministre des Transports, Marc Garneau et à son collègue Dominic Leblanc, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde Côtière pour que leurs services fassent enquête sur les causes et les conséquences de cet incendie qui a eu lieu le mardi 10 avril.

« 75 pompiers de 6 municipalités qui ont combattu les flammes pendant 5 heures et demie. Une grosse fumée noire est apparue dans le ciel et de nombreuses personnes vivant à Beauharnois, mais aussi faisant partie des équipes d’intervention se demandent ce que contient encore l’épave. Ce n’était rien pour les rassurer. Transports Canada et la Garde côtière doivent mener une enquête et rendre publiques leurs conclusions » demande avec insistance Anne Quach.

La députée s’inquiète des conséquences sur les travaux, mais aussi sur la santé des secours arrivés sur les lieux et des travailleurs.

« À la réponse à ma question, le gouvernement fédéral tente de minimiser en parlant de petit incendie, d’assurer sans vérifier qu’il n’y avait aucune pollution subie par quiconque. C’est de la transparence que demande la population et non des lignes de communication.», explique la députée.

De nombreuses questions demeurent sachant que l’entreprise René St-Pierre a été condamnée une première fois par l’administration provinciale pour ne pas respecter les règles environnementales dans une carrière de la région de Québec. Cela a donné lieu à un recours collectif qui a été accepté à la Cour Supérieur.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


La mi-juillet : le temps fort de l'herbe à poux

Le gouvernement du Québec rappelle à tous que l’herbe à poux est une mauvaise herbe très répandue au Québec. Elle est présente de mai à octobre et meurt aux premières gelées à l’automne. À la mi-juillet, l’herbe à poux commence à fleurir et produit du pollen. Le pollen voyage dans l’air sous la forme d’une fine poussière et provoque des réactions ...

durée Hier 15h00

Un bris de conduite force le déversement des eaux usées dans le fleuve

Moins de 36 heures après que le conseiller de Coteau-du-Lac, Alain Laprade, et le directeur général Jacques Legault aient signifié leurs inquiétudes concernant la vétusté de la station de pompage Blanchard, un bris majeur sur la conduite principale force la municipalité à déverser ses eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent. L'information a été ...

durée Hier 14h01

Mimi la tortue est bien installée au parc Le 405

Le Service des travaux publics et la Division environnement de la Ville de Vaudreuil-Dorion ont installé une cage il y a quelques jours pour protéger Mimi, la tortue peinte, et lui permettre de pondre ses œufs en toute sécurité, au parc Le 405. La cage protégera Mimi de la présence des ratons laveurs et des moufettes, entre autres. Cette dernière ...