Publicité

9 novembre 2021 - 17:00

Entrevue avec deux maires de la région

Les maires expérimentés, des mentors pour les nouveaux élus?

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Le préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges voit d’un bon oeil l’arrivée de 11 nouveaux maires très prochainement autour de la table du conseil de l’instance régionale. Entrevue avec Patrick Bousez et le maire expérimenté de Yvon Chiasson près de 48 heures après les élections municipales 2021.

Le premier est également maire de Rivière-Beaudette alors que le second occupe le même poste, mais à Saint-Zotique. M. Bousez précise que les prochaines semaines seront axées sur l’apprentissage pour les nouveaux élus. « La démocratie a parlé et il nous faut respecter les choix de la population. Le rôle des maires plus expérimentés sera de guider les nouvelles recrues en leur accueillant bien et en leur expliquant leur rôle et le fonctionnement de la MRC. Par exemple, les différents comités existants et leur utilité », résume celui qui est préfet jusqu’à sa réélection ou la nomination d’un successeur dans les prochaines semaines.

Il poursuit en utilisant le terme mentor pour décrire le rôle des élus plus expérimentés qui siègent sur le conseil de la MRC. « Quand moi je suis arrivé sur le conseil il y a plus de dix ans, une mairesse m’a prise sous son aile pour m’aider à apprivoiser mon nouveau rôle. C’est un peu comme ça que ça va se passer dans les prochaines semaines. On est une équipe de 23 maires et toutes les décisions que l’on prend découle de notre travail commun. Je suis certain que l’intégration des nouveaux visages autour de la table de la MRC va bien se passer. »

Quelle différence entre le rôle de maire et de membres du conseil de la MRC?

Dans les faits, le rôle de maire et celui de maire qui siège sur le conseil de la MRC ne sont pas différents. Par exemple, la planification du budget et l’implication auprès de divers comités sont des tâches similaires aux deux fonctions.

« Les comités sont nombreux pour la MRC. On peut siéger sur celui en lien avec la sécurité publique, la sécurité incendie, l’environnement ou encore la gestion des matières résiduelles. Il est important de bien expliquer le bien fondé de chaque comité aux nouveaux maires et de connaître leurs intérêts pour qu’ils siègent sur ceux qui les rejoignent le plus », ajoute-t-il.

Rappelons que la MRC de Vaudreuil-Soulanges est la 3e en importance au Québec en terme de population. C’est également la 2e plus riche en évaluation foncière dans toute la province. « C’est vrai quand on dit que 75 % des matières qui convergent vers l’Ontario ou les États-Unis passent par notre région. »

Apport de nouvelles idées

De son côté, Yvon Chiasson, maire de Saint-Zotique est l’un des élus expérimentés qui siège sur le conseil de la MRC. Comment voit-il l’arrivée de sang neuf? « Je trouve que ça amène une nouvelle dynamique autour de la table, de nouvelles idées et de nouvelles approches et visions qui sont rafraîchissantes. Je suis triste de voir des collègues partir, mais heureux d’en voir d’autres se greffer à nous », conclut-il.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.