Publicité

26 octobre 2021 - 08:00

Il se présente à nouveau pour être conseiller municipal

Luc Isabelle veut revenir dans l'arène politique à Coteau-du-Lac

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Natif de Coteau-du-Lac, et ayant établi la 4e génération des Isabelle dans cette même ville, Luc Isabelle, qui a été conseiller municipal pendant deux mandats, de 2005 à 2013 souhaite faire un retour dans l'arène politique municipale. C'est pourquoi il a déposé sa candidature pour obtenir un mandat aux élections municipales du 7 novembre.

De son propre aveu, il désire s'engager afin de  mettre la Ville au service de ses citoyens. Il veut travailler à répartir équitablement les investissements municipaux par quartier et à diversifier les activités communautaires, tout en maintenant le niveau de taxation.

Bien entendu, il souhaite mettre en valeur le secteur agricole et accélérer la connexion internet à haute vitesse en milieu rural. " J’aime un développement harmonieux mais ceci ne veut pas dire que les dossiers apportés à la table du conseil ne doivent pas être challengés. Mes formations en administration publique m’ont appris à m’assurer qu’il y ait eu une réflexion, un cheminement et un survol des options afin que le projet proposé soit le meilleur. Tout ceci peut et doit se faire dans un climat serein, en équipe" , indique-t-il. 

À ses yeux, il y aura de nombreux investissements à faire pour la mise à jour des infrastructures dans les prochaines années (bâtiments, stations de pompage en fin de vie, routes, maintien des parcs). De plus, il précise qu'Il faudra trouver la façon d’être équitable envers les besoins spécifiques de tous les quartiers.

"Je connais les besoins du quartier 6 et je serai à l’écoute des besoins de mes confrères, consœurs du conseil municipal. Je suis quelqu’un pour qui la négociation, l’équité et la conciliation sont importantes. Et les décisions que nous prendrons seront importantes aujourd’hui et pour les générations future", conclut-il. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.