Publicité

21 octobre 2021 - 09:00

Dans son intégralité

Le maire sortant de Vaudreuil-sur-le-Lac veut préserver le boisé

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Enjeu au cœur de sa dernière campagne électorale, le maire Philip Lapalme maintient qu’il souhaite réaliser la préservation du boisé de Vaudreuil-sur-le-
Lac dans son intégralité.

D’ailleurs, dix mois après son élection, il se dit très satisfait des avancées significatives réalisées dans ce dossier et espère pouvoir conclure cet engagement dans un éventuel prochain mandat.

En effet, différentes actions ont été réalisées au courant des derniers mois, par la Municipalité de Vaudreuil-sur-le-Lac. Tout d’abord, le 7 juin dernier, le conseil municipal octroyait un contrat à un professionnel en urbanisme et en environnement, spécialisé en conservation de milieux naturels. Ce mandat vise à accompagner la Municipalité dans ses démarches d’évaluation des terrains, de négociation avec les propriétaires fonciers, de même que la recherche de subventions.

« Il était important pour moi de se doter des ressources nécessaires pour faire débloquer ce projet et accélérer les démarches nécessaires à la préservation du boisé. Cela nous a permis de réaliser plus rapidement la recherche de partenaires financiers, réaliser l’évaluation marchande des terrains couvrant l’intégralité du boisé, de même que d’entamer les pourparlers avec les propriétaires fonciers. En 10 mois, le projet a fait des pas de géant! », s’exclame Philip Lapalme. D’ailleurs, la Municipalité a reçu la confirmation que son projet était éligible au programme de subvention nommée Trame Verte et Bleue, qui pourrait couvrir les 2/3 des coûts admissibles, dont les coûts d’acquisition. Pour le 1/3 restant, le maire sortant compte sur l’appui financier d’autres organismes déjà sollicités, afin de réduire au maximum le coût à payer par ses concitoyens.

« Tout ce qu’il reste à faire avant de présenter un montage financier aux citoyens, c’est de s’entendre avec les deux propriétaires fonciers sur un prix d’achat pour acquérir leurs terrains. Les pourparlers ont commencé cet été et j’ai bon espoir que nous puissions nous entendre rapidement après les élections. Après ça, je m’engage à ce que la Municipalité fasse plus de communications qu’il en faut pour présenter le projet aux citoyens. », explique le maire Lapalme.

Par la suite, le candidat à la mairie s’engage à redonner cette forêt aux citoyens sous forme de parc. Il propose d’y faire une intervention minimale, en y aménageant des sentiers sécuritaires pour la marche, en plus d’installer des bancs et des poubelles aux entrées des sentiers.

« Je maîtrise ce dossier et j’y travaille avec toute l’énergie et la passion qu’on me connaît. Je veux mener ce projet à terme. Non seulement pour l’environnement, mais également pour assurer la pérennité de notre tranquillité et de notre qualité de vie à Vaudreuil-sur-le-Lac! », énonce Philip Lapalme.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.