Publicité

18 septembre 2021 - 13:00 | Mis à jour : 14:40

Daniel Laflèche sollicite un mandat de conseiller à Rivière-Beaudette

Pompier et ambulancier, il se lance en politique municipale!

Marie-Claude Pilon

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Ambulancier et pompier à temps partiel à Rivière-Beaudette, Daniel Laflèche a envie de relever un autre type de défi: celui de devenir conseiller municipal dans cette même municipalité. Il annonce donc qu’il brigue les suffrages en se présentant au siège numéro 4 laissé vacant à la suite d’une démission. 

« Ce serait mon premier mandat si je suis élu le 7 novembre prochain. Je me suis toujours impliqué dans la communauté. Que ce soit en tant que membre de plusieurs organismes ou comme pompier. Par exemple, j’ai été impliqué dans l’organisation d’événements comme président du comité des loisirs (carnaval, patinoire, halloween, la fête de noël etc. ) et je le suis encore aujourd’hui. J’aime m’impliquer et cheminer avec les gens », explique celui qui se présente comme candidat indépendant et qui est aussi pompier au Service de sécurité incendie de Saint-Polycarpe. 

Il répond aussi toujours présent lors de diverses levée de fonds dont celle de la guignolée, la croix rouge et de l’UCMU qu’il connaît bien en raison de son rôle de pompier. « M’impliquer, c’est ma façon à moi de contribuer à améliorer la communauté et de me rapprocher des gens.»

Fait intéressant: M. Laflèche est natif de Salaberry-de-Valleyfield, mais à 5 ans, ses parents se sont établis dans la municipalité de Riviere-Beaudette. « J’ai grandi ici et je suis revenu il y a environ un an et demi. Je suis un gars d’équipe et je veux vraiment m’impliquer dans la vie municipale de mon patelin. Je suis une personne intègre et je m’engage à représenter tous les citoyens de Rivière-Beaudette si je suis élu », conclut-il.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.