Publicité

2 septembre 2021 - 17:30 | Mis à jour : 3 septembre 2021 - 09:03

Élections municipales 2021

La sécurité : une priorité pour Patrick Bousez 

Benjamin Richer

Par Benjamin Richer, Journaliste

Patrick Bousez, maire de la municipalité de Rivière-Beaudette, sollicitera un quatrième mandat aux élections de novembre prochain et fera de la sécurité un enjeu phare de sa campagne. 

« Les dossiers de sécurité civile ont toujours été de premier ordre ici à Rivière-Beaudette. La priorité, c’est de s’assurer de la sécurité de nos citoyens », mentionne Patrick Bousez. 

Si les électeurs lui accordent une fois de plus leur confiance, ce dernier souhaite continuer ce qu’il a commencé avec le recoupement des services incendie des municipalités de Saint-Clet et Saint-Polycarpe et avec la création de son propre service de premiers répondants. 

Il se réjouissait d’ailleurs d’une intervention plus tôt cette semaine qui a permis de sauver une personne. « C’est la plus belle récompense qu’on pouvait avoir et ça vient justifier les investissements qu’on a faits dans ce domaine-là », ajoute-t-il. 

M. Bousez compte aussi relancer les démarches auprès du ministère et de la CÉTAM afin d’augmenter la desserte en ambulances sur le territoire de Vaudreuil-Soulanges, et ce en collaboration avec d’autres municipalités.

« Il n’y a vraiment pas beaucoup d’ambulances pour un territoire avec une aussi grosse population. On est en attente de voir ce qui va arriver avec ce dossier-là, mais entre-temps, moi, je ne pouvais pas me permettre de maintenir la population à risque », considère-t-il en parlant des premiers répondants. 

Le dossier de la sécurité touche à plusieurs autres aspects, notamment la réfection des routes, dont il estime en meilleur état qu’auparavant, mais aussi les impacts des changements climatiques. « Il faut être prêt à y faire face. On est rendu-là », déplore-t-il.

M. Bousez racontait d’ailleurs qu’il entend lors de diverses réunions qu'il s’agit d’une problématique vécue par bien d’autres municipalités de la province, que ce soit sur la qualité de l’eau ou toute autre conséquence comme les canicules observées cet été. 

Développer davantage 

La municipalité de Rivière-Beaudette, d’une population d’environ 2500 habitants, se trouve à connaître l’une des plus fortes hausses démographiques de la région, notamment en raison de sa compétitivité sur le marché immobilier et son accès à l'eau.

« C’est beau la croissance, mais encore faut-il la gérer », exprime M. Bousez. Le développement économique doit ainsi se faire en harmonie avec les infrastructures municipales et les autres bâtiments selon lui. « On ne veut pas accueillir n’importe quel type d’entreprises sur le territoire », précise-t-il.

Le maire explique aussi que la municipalité est maintenant en bonne posture sur le plan du budget, ce qui pourrait permettre de continuer de développer et d’investir dans les prochaines années. « À mon premier mandat, on n’avait pas une cenne de lousse. Là, on a réussi à se doter d’une marge de manœuvre qu’on n’avait pas, ce qui nous a permis d’acquérir d’autres bâtiments et de bonifier l’offre de service aux citoyens », affirme-t-il. 

Parmi les projets qui lui tiennent le plus à cœur, M. Bousez donne en exemple l’achat de l’ancienne école du centre de services scolaire des Trois-Lacs. « Tant que les choses ne sont pas officialisées, on ne peut pas se permettre de foncer et d’investir des sommes », indique-t-il. 

L’acquisition est à l’étape de finalisation et dans l’attente de l’approbation ministérielle. Le terrain comprend déjà des équipements municipaux comme un terrain de tennis, un chalet de parc et des modules de jeu, mais M. Bousez espère donner prochainement une vocation mieux définie à cet espace.

Patrick Bousez prévoit finalement poursuivre ses implications comme préfet de la MRC de Vaudreuil-Soulanges, président du regroupement des tables décisionnelles de la Montérégie, président du comité des audits financiers de l'École nationale de police du Québec et de sièger à la Table des préfets de la couronne sud, à la Fédération québécoise des municipalités, ainsi qu'au comité d'indemnisation de la Mutelle des municipalités du Québec.

À lire également:

Patrick Bousez aspire à un quatrième mandat à la mairie de Rivière-Beaudette

Les premiers répondants de Rivière-Beaudette sont officiellement en fonction

La complexité de l’entretien des canaux de Rivière-Beaudette

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.