Publicité

8 juin 2021 - 11:32 | Mis à jour : 11:39

Couvre-visage et canicule

Pas de masque en classe jusqu'à la fin de l'année scolaire

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Alors que la canicule bat son plein au Québec, le ministre de l’Éducation confirme, ce mardi, que tous les élèves de la province peuvent désormais enlever leur masque une fois en classe et que cette nouvelle mesure demeurera en place, une fois la vague de chaleur terminée.

Cette décision, prise par la Santé publique et annoncée en fin de journée ce lundi, fait suite à une série de malaise ressenti par des étudiants alors que la température a frôlé la barre des 35 degrés.

À savoir si le port du masque ne sera plus nécessaire à la prochaine rentrée scolaire, le ministre de l’Éducation a laissé savoir que le tout sera tributaire de la couverture vaccinale en août.

Concernant le personnel des établissements scolaires, le ministre Roberge a indiqué que la décision reviendra à la CNESST et la Santé publique. Or, la CNESST a publié dans les dernières heures ses recommandations en milieu de travail.

Parmi celles-ci, soulignons que le port du masque demeure recommandé, mais est non obligatoire dans les zones jaunes et vertes, à condition que la distanciation sociale de deux mètres soit respectée ou que des barrières physiques soient mises en place entre les individus.

En point de presse ce mardi matin, le ministre Roberge a également abordé la question des bals des finissants en précisant que la Santé publique devrait trancher sur la question incessamment.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.