Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Syndicat de l’enseignement de la région de Vaudreuil

Matin de grève pour les quelque 1200 enseignants du primaire

durée 10h04
14 avril 2021
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Jessica Brisson
email
Par Jessica Brisson, Éditrice adjointe

Voir la galerie de photos

Tel qu’annoncé il y a une semaine, c’est ce mercredi que les quelque 1200 enseignants, membres du Syndicat de l’enseignement de la région de Vaudreuil (SERV), se sont mobilisés afin de faire entendre leurs voix.

Cette toute première grève de courte durée en éducation a comme objectif de perturber l’administration scolaire et de minimiser les répercussions sur les services éducatifs.

Soulignons d’ailleurs que le Centre de services scolaire des Trois-Lacs, tout comme l’ensemble des CSS du Québec avait tenté d’interdire la grève en déposant une injonction à la cour supérieure. Toutefois, celle-ci avait rejeté la demande puisqu’une telle décision revient au Tribunal administratif du travail.

Néomédia est allé à la rencontre de la présidente du SERV, Véronique Lefebvre, alors qu’elle se trouvait à l’école Léopold-Carrière de Les Coteaux. En entrevue, Mme Lefebvre évoque les revendications des enseignants et la lenteur des négociations. « Les enseignants, exaspérés, épuisés et à bout de ressources, veulent exprimer leur ras-le-bol, mais ils ont voulu limiter les conséquences sur les élèves, tout en faisant pression sur les administrations scolaires. Nous voulons maintenant que le gouvernement entende le cri du cœur des enseignants. Ils ont besoin d’une démonstration claire que le gouvernement les soutient et les reconnait dans leur tâche, parce qu’ils n’en peuvent plus de tenir l’école à bout de bras. Il faut que le gouvernement passe de la parole aux actes », a fait savoir la présidente.

Rappelons que les enseignantes et enseignants du Québec sont sans contrat de travail depuis plus d’un an. Ils réclament des améliorations significatives dans leur quotidien, notamment par une meilleure composition des classes et des ajouts de services, un allègement de la tâche, de meilleurs salaires et moins de précarité.

Voyez l’intégralité de l’entrevue ci-dessus.

En collaboration avec Marie-Claude Pilon

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


17 juin 2024

Violence en milieu scolaire: 35% du personnel de soutien du CSSTL a subi de la violence physique

Ce vendredi 14 juin, le président de la Fédération du personnel de soutien scolaire, Éric Pronovost était de passage dans la région de Vaudreuil-Soulanges pour présenter les résultats d'un Sondage sur la violence auprès du personnel de soutien scolaire réalisé par Ad Hoc recherche à la demande de la FPSS. L'exercice démontre que deux employés sur 5, ...

17 juin 2024

Le Cégep de Valleyfield célèbre ses finissants et remet 141 000$ en bourses

Le 29 mai dernier, le Cégep de Valleyfield et ses centres d’études rendaient hommage aux finissants de la promotion 2023-2024, lors des deux cérémonies de fin d’études de la Formation continue et de la Formation régulière qui se déroulaient au cours de la même soirée afin de souligner leur persévérance exemplaire. La fébrilité et l’excitation de ...

17 juin 2024

Violence et démissions: un dur constat pour le personnel de soutien scolaire

C'est pour dénoncer la  violence subie par le personnel de soutien scolaire au centre de services scolaire (CSS) des Trois-Lacs que le président de la Fédération du personnel de soutien scolaire, Éric Pronovost, était de passage dans Vaudreuil-Soulanges ce vendredi 14 juin. À ses côtés, on retrouvait Carol-Anne Dupré, présidente par intérim du ...