Publicité

1 avril 2021 - 11:43 | Mis à jour : 12:29

Le 14 avril

Les quelque 1200 enseignants du primaire de Vaudreuil-Soulanges seront en grève

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Toutes les réactions 1

Les enseignantes et enseignants des écoles primaires, membres du Syndicat de l’enseignement de la région de Vaudreuil (SERV) vont exercer un premier mouvement de grève légale le 14 avril entre 00 h 01 et 9 h 30.

« Ce n’est pas de gaieté de cœur que nous parlons de grève aujourd’hui. C’est parce que les enseignantes et les enseignants veulent des changements significatifs à leurs conditions de travail, qui sont directement liées aux conditions d’apprentissage des élèves. Ce qui est offert actuellement ne permet pas d’atteindre cet objectif, car le patronat veut simplement nous faire travailler encore plus, toujours plus alors que les membres que je représente croulent déjà sous une tâche trop lourde », a confié, en primeur à l’équipe de Néomédia, la présidente du SERV, Madame Véronique Lefebvre.

Ainsi, le matin du 14 avril, l’ensemble des enseignants des écoles primaires régies par le Centre de services scolaire des Trois-Lacs, manifesteront devant leur établissement respectif jusqu’à 9 h 30. « Nos membres sont donc invités à faire du piquetage le matin du 14 avril, tout en respectant, bien entendu, toutes les mesures sanitaires prescrites par la Santé publique », ajoute Mme Lefebvre.

Cette toute première grève de courte durée en éducation a comme objectif de perturber l’administration scolaire et de minimiser les répercussions sur les services éducatifs.

Le Syndicat détient un mandat de grève, pouvant aller jusqu’à l’équivalent de 5 jours, à être exercé au moment opportun. « C’est une première action, mais si le gouvernement ne bouge pas, nous n’hésiterons pas à mettre en place des actions plus grandes », conclut la présidente.

Rappelons que les enseignantes et enseignants du Québec sont sans contrat de travail depuis plus d’un an. Ils réclament des améliorations significatives dans leur quotidien, notamment par une meilleure composition des classes et des ajouts de services, un allègement de la tâche, de meilleurs salaires et moins de précarité.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Le monde ont perdu leurs emplois. L'économie plonge dans un trou de debte incroyable. Les restaurants, gym, coiffures, esthétiques, etc... ont perdus leurs business et toutes leurs épargnes. Le désespoir au privé.
    Mais, les fonctionnaires qui n'ont jamais perdu un sous durant la pandémie, ont de bonnes condtions de travailles (5 mois de vacances par année) et des retraites avec d'excellents avantages mérites plus encore.

    Économie - 2021-04-02 09:35