Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Entrevue vidéo

Sapin du bonheur: les raisons derrières l'annulation de l'édition 2020

durée 07h00
30 octobre 2020
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Marie-Claude Pilon
email
Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Voir la galerie de photos

C’est avec le coeur gros que l’instigateur Sapin du bonheur, activité qui prenait place au Centre Valleyfield annuellement, Jean-Luc Turcotte, explique les raisons derrière l'annulation de l'édition 2020

La non tenue de cette initiative aura un triste dénouement puisque les enfants de près de 750 familles défavorisées de la région n’auront pas de cadeaux à déballer durant le temps des Fêtes. 

En entrevue vidéo, M. Turcotte revient sur les raisons ayant motivées l’annulation de cet événement et sur les différents scénarios envisagés pour celle de 2021.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


L'école des Orioles lance une campagne de financement

L'École primaire des Orioles de Saint-Zotique lance une campagne de financement en collaboration avec les Supers Recycleurs. Afin de soutenir diverses activités étudiantes tout au long de l'année, l'établissement scolaire a besoin du soutien de la population pour amasser des fonds.  Pour ce faire, l'institution scolaire amasse des vêtements, des ...

21 avril 2024

Quel nom pour la nouvelle école primaire des Cèdres?

À l'instar des écoles secondaires des Échos et des Navigateurs qui ont ouvert leurs portes récemment sur son territoire, le Centre de services scolaire des Trois-Lacs lance un concours pour trouver un nom à la nouvelle école primaire des Cèdres. L'établissement accueillera ses premiers élèves dès la rentrée 2024-2025.  Située au 250 chemin ...

16 avril 2024

Bernard Drainville inaugure les écoles des Navigateurs et des Échos

Le ministre de l'Éducation, Bernard Drainville était de passage dans Vaudreuil-Soulanges, ce lundi, afin d'inaugurer officiellement les deux nouvelles écoles secondaires sur le territoire. Dans un premier temps, le ministre s'est arrêté à Saint-Zotique, à l'École secondaire des Navigateurs. Pour l'occasion il était accompagné, entre autres, de la ...