Publicité

13 mai 2020 - 15:00

Les premiers élèves y seront accueillis en septembre 2021

Construction d’une nouvelle école secondaire en cours à Saint-Zotique

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Au cours des derniers jours, un nouveau chantier a vu le jour à Saint-Zotique près de la patinoire réfrigérée. Sur place, une nouvelle école secondaire de trois étages sera construire afin d’accueillir les jeunes de 12 à 17 ans de la région dès septembre 2021

Le projet situé à l’angle de la 20e rue et de la 26e Avenue nécessitera des investissements de 50 millions de dollars pour sa concrétisation. « Une fois construite, l’école pourra accueillir 1200 élèves du secondaire provenant de localités de partout dans la région. À long terme, nous aurons aussi une autre école, mais primaire cette fois, qui fera son apparition sur notre territoire. Elle sera située dans l’écoquartier », raconte le maire de Saint-Zotique, Yvon Chiasson. 

Une belle collaboration avec la CSTL 

Même si l’établissement scolaire en est au début de sa construction, on sait déjà qu’il s’étendra sur trois étages et qu’il abritera un auditorium de 400 à 600 places et un gymnase. « Nous avons une belle collaboration avec la Commission scolaire des Trois-Lacs et de belles discussions. La CSTL veut que l’on participe à l’élaboration des plans car les infrastructures pourront être utilisées par nos citoyens hors des heures de classe. Par exemple, on pourrait organiser des spectacles dans l’auditorium ou des activités dans le gymnase. On étudie la possibilité de faire installer une génératrice sur place de façon à ce qu’on puisse y ouvrir un centre d’hébergement temporaire au besoin en cas de crise », ajoute-t-il. 

En fonction des besoins de la Municipalité de Saint-Zotique, il est possible que celle-ci contribue financièrement au projet. Cependant, la grosse part de la facture globale sera assumée par la CSTL

 

À lire aussi: 

Une réouverture des services de garde éducatifs à l'enfance graduelle et ordonnée

« C’est un retour en classe graduel, prudent et volontaire. »  - Jean-François Roberge

Réouverture des écoles : les parents ont encore des questions, prévient la FCPQ

 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.