Publicité
22 janvier 2020 - 10:05 | Mis à jour : 10:13

108 étudiants ont participé à la compétition

Le Cégep de Valleyfield accueille la 4e édition de l'Intercollégial de création de jeux vidéo

Jessica Brisson

Par Jessica Brisson, Journaliste

Dix-sept équipes d’étudiants provenant de huit cégeps différents se sont réunies du 16 au 18 janvier dernier au Cégep de Valleyfield dans le cadre de la 4e édition de l’Intercollégial de création de jeux vidéo.

Ouverte à tous les cégeps de la province, organisée avec la participation des étudiants en Techniques de l’informatique du Collège de Valleyfield et soutenue par le Service des technologies de l’information du Cégep, cette activité intercollégiale a réuni 108 participants provenant des institutions collégiales suivantes : Cégep de Matane, Collège de Valleyfield, Collège de Bois-de-Boulogne, Collège de Maisonneuve, Cégep de Saint-Hyacinthe, Cégep de Shawinigan, Cégep Sorel-Tracy et le Cégep de Chicoutimi.

Cette compétition intercollégiale, d’une durée d’un peu plus de 40 heures, proposait aux participants de déployer leurs compétences et leurs connaissances dans le domaine des jeux vidéo. Le défi consistait essentiellement à travailler en équipe sur la création d’un jeu vidéo en suivant la thématique de Contes & Légendes québécoises.

Et les gagnants sont...

Au terme de la compétition, les créations finales ont été présentées au jury, composé de Simon Dansereau, fondateur du studio de développement de jeux vidéo Triple Boris, de Jean-Philippe Parent, programmeur IA et Game Designer chez Eidos-Montréal et diplômé en Techniques informatiques du Collège de Valleyfield, ainsi que de Claude Jr. Labonté-Lefebvre, fondateur de q-bit Games et producteur de musique indépendant sous le nom de Productions Monan. Ceux-ci ont déterminé les grands gagnants.

La 3e position et la bourse de 500$ ont été attribuées à l’équipe Les Smurfs du Collège de Bois-de-Boulogne pour avoir eu l’audace de s’attaquer à un jeu multijoueur en réseau, ainsi que pour leur direction artistique en 2.5D.

L’équipe UL-TIM du Collège de Maisonneuve a mis la main sur la 2e position avec une bourse de 750$ pour l’expérience proposée du jeu, pour leur scénario intuitif et l’utilisation d’un design balancé.

C’est l’équipe TimBurds du Collège de Maisonneuve qui a raflé les honneurs de cette 4e édition avec une bourse de 1 000$. L’équipe s’est entre autres démarquée par la valeur de rejouabilité du jeu présenté ainsi qu’une belle utilisation de la physique.

S'inspirer de professionnels

En partenariat avec l’École des arts numériques, de l’animation et du design (le NAD), les participants ont également eu l’occasion d’assister à une conférence donnée par des professionnels du milieu, où ils ont entre autres fait part de leur expérience.

Gabriel Jacques, artiste technique et Charles Fortin, game designer, sont venus présenter leur parcours personnel ainsi que leur formation à l’école NAD-UQAC, pour ensuite parler un peu de leurs emplois au sein de la compagnie Triotech. Un moment de partage qui a suscité davantage l’intérêt des jeunes pour la création de jeux vidéo.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.