Publicité
14 mai 2019 - 10:00

La revue scientifique offre l’opportunité de découvrir les secrets cachés du monde de la science.

Le cégep de Valleyfield dévoile la 10e édition de sa revue scientifique

Par Jessica Brisson, Journaliste

Le 10 mai dernier, les enseignants, étudiants et techniciens des départements des sciences du Cégep de Valleyfield ont dévoilé la 10e édition de la revue scientifique, un document résumant et vulgarisant les travaux synthèses des finissants en Sciences de la nature. L’événement, qui s’est déroulé au Café chez Rose, a permis de clôturer cette session d’études avec succès. C’est avec enthousiasme et un beaucoup d’humour que Colin Poirier, finissant en Sciences de la nature et membre du comité de rédaction de la revue, a animé le lancement de cet ouvrage ayant pour titre Ça, c’est de la science !

En tout, 11 articles ont retenu l’attention du comité de sélection et de rédaction formé de 6 professeurs et de 4 étudiants. Afin de souligner la 10e édition de la revue scientifique, une page a été ajoutée pour illustrer ce parcours et raconter la naissance de ce grand projet.

Ça, c’est de la science! est une revue exposant des réflexions scientifiques sur des thèmes variés et modernes, par exemple: la résistance bactérienne, la colonisation de Mars, la paresse des pandas, la voiture électrique et bien plus encore. Cette production vise principalement à rendre compte de l’omniprésence de la science dans le quotidien de tout un chacun.

« C’est un projet qui nous tient à cœur et qui nous permet chaque année de faire rayonner la science auprès des jeunes des écoles secondaires de la région », a souligné Hélène Lévesque, coordonnatrice du programme Sciences de la nature.

En plus du lancement officiel, une réplique grand format de la nouvelle page couverture de la revue a été dévoilée. L’aspect graphique des articles confère toujours à la revue un caractère moderne et professionnel qui assure à la version papier de Ça, c’est de la science une popularité incontestée. 

De plus, pour une 5e année, la Fondation du Collège de Valleyfield est venue remettre 700$ de bourses à des étudiants qui se sont démarqués dans ce projet de revue scientifique.

La directrice générale du Cégep de Valleyfield, Mme Suzie Grondin, a profité du moment pour féliciter les étudiants et remercier tous les collaborateurs qui, chaque année, permettent à la population de mieux comprendre certains phénomènes scientifiques. « Vous pouvez être fiers du travail accompli et de la qualité des textes qui composent la revue cette année! », a souligné Mme Grondin.

Des exemplaires de la revue sont maintenant disponibles à la réception du Cégep et, cet automne, près de 2500 copies seront distribuées, entre autres, dans les écoles secondaires de la région. La revue est également disponible en version électronique sur le site Web du Cégep de Valleyfield au www.colval.qc.ca/sn.

Sur la photo, les membres du comité de rédaction : (En bas, de gauche à droite) Simon Desjardins (2e rangée), Alexandra Bombardier, Minh-Tam Tien et Colin Poirier, étudiants du comité de rédaction. (En haut, de gauche à droite) Marie-Ève Provost-Larose, Éric Demers, Hélène Lévesque, Dominique Tessier, Simon Labelle et Martin Nantel-Valiquette, enseignants membres du comité de rédaction.                                                                                                                 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Vaudreuil-Soulanges se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Vaudreuil-Soulanges collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.